RDC : Le Conseil national des apôtres dénonce des "laboratoires secrets" qui ternissent l'image d'un service de la Présidence

7SUR7

Le Conseil National des Apôtres au Congo (CNAC) dénonce des laboratoires secrets mis en place pour ternir l'image de la Coordination pour le changement des mentalités (CCM), un service spécialisé de la Présidence de la République démocratique du Congo.

Dans un message parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD ce vendredi 14 janvier 2022, son président, l'apôtre Patrick Wanzambi, affirme que sa structure avait déjà déniché ces laboratoires depuis le mois de septembre 2021. 

"C'est depuis le mois de septembre 2021 que nous avions déjà prévenu la mise en place des laboratoires secrets pour ternir l'image de la CCM", fait-il remarquer.

À l'en croire, l'objectif est de fragiliser les actions du président de la République, Félix Tshisekedi, en commençant par la CCM qui a déjà entamé des activités "louables", telles que la sensibilisation contre les embouteillages à Kinshasa et la campagne de civisme fiscal au pays. 

Il explique que la stratégie des détracteurs de la CCM était de trouver comment lancer de fausses alertes à travers les médias et les réseaux sociaux pour décrédibiliser et déstabiliser ce service de la Présidence. Malheureusement, regrette-t-il, son alerte n'a pas été prise au sérieux. 

"Il y a des tireurs des ficelles de l'intérieur qui visent le coordonnateur principal dans une sorte de règlement de compte pour se créer de l'espace", indique l'apôtre Patrick Wanzambi.

Ainsi, le président du CNAC annonce l'organisation dans les tout prochains jours, d'une conférence de presse pour mettre les choses au clair. En attendant, il demande à l'opinion congolaise de ne pas céder à la manipulation qui, selon lui, vise à créer la confusion partout pour perturber la quiétude nationale.

Prince Mayiro