RDC : La Jeunesse Hemba n'est pas concernée par le dossier Tenke Fungurume et ne soutient pas le dircab du chef de l'État (Déclaration)

7SUR7

Dans une déclaration faite le 12 janvier 2022 à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga, la jeunesse de la tribu Hemba réunie au sein de l’association socioculturelle Twibunge qui regroupe les Hemba, a dénoncé la manipulation des jeunes Hemba pour prendre position dans le dossier  Tenke-Fungurume Mining qui oppose depuis quelques semaines, le ministre des Finances Nicolas Kazadi au directeur de cabinet du chef de l'État, Guylain Nyembo.

Les jeunes Hemba appellent le directeur de cabinet du chef de l’Etat à ne pas mêler l’association socioculturelle à la gestion des dossiers administratifs qui relèvent des affaires publiques. Dans la même déclaration, ils appellent le ministre des Finances Nicolas Kazadi à ne pas se sentir comme un ennemi de la communauté Hemba qui est une communauté de paix.  

Les jeunes Hemba estiment qu’ils ne peuvent pas stigmatiser les membres d'un quelconque parti politique car certains parmi eux font partie de l'UDPS et ont accepté ainsi de soutenir le combat d'Étienne Tshisekedi dont la mémoire doit être honorée de tous.

"Nous, jeunes Hemba membres effectifs de la grande communauté TWIBUNGE, association socioculturelle réunissant tous les Bahemba, avons suivi avec indignation une déclaration faite à travers les réseaux sociaux par un comité de la ville de Kinshasa hors mandat pour prendre position dans une affaire administrative ne relevant pas des objectifs poursuivis par notre association. Il s'agit là d'une malheureuse  manipulation des jeunes de notre communauté appelée à demeurer soudée quelles que soient les circonstances. Nous profitons de cette occasion pour informer l'opinion nationale et internationale que la jeunesse Hemba ne peut jamais s'ingérer dans la gestion des affaires courantes de l'État ni dans celles qui relèvent des dossiers administratifs de la  Présidence de la République pour défendre qui que ce soit ou encore s'immiscer entre le directeur de cabinet du chef de l'État Guylain Nyembo Mbwiza et le ministre des finances Nicolas Kazadi au nom de l'appartenance de l'un des acteurs à notre tribu", lit-on dans cette déclaration signée par Joseph Mulunda. 

Cette jeunesse dit constater aussi avec regret que l'immixtion  cacophonique et intempestive des communautés socioculturelles dans les affaires relevant de la compétence des services publics de l'État, est non seulement dangereuse pour l'harmonie indispensable au bon fonctionnement de l'État mais aussi suicidaire quant à la cohésion nationale recherchée par tous.

"Enfin, nous en tant que communauté, signalons que Guylain Nyembo et Nicolas Kazadi ne sont pas au service de leurs communautés respectives mais celui de la République", a indiqué la déclaration. 

Par ailleurs, la Jeunesse Hemba appelle le peuple congolais à soutenir le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ainsi que les institutions du pays dans leurs efforts de garantir la cohésion nationale, gage du développement de la RDC.

Jephté Kitsita