RDC : Nicolas Kazadi veut moderniser le ministère des Finances pour accroître les recettes publiques et améliorer la qualité de la dépense

7SUR7

Nicolas Kazadi entend moderniser le ministère des Finances en République démocratique du Congo pour le rendre « plus mobilisateur et performant ».

D'après la cellule de communication du ministère des Finances qui le fait savoir dans une dépêche parvenue à la rédaction de 7SUR7.CD ce lundi 17 janvier 2022, Nicolas Kazadi l'a dit lors de la retraite stratégique dudit ministère qui a eu lieu à Moanda, ville située dans la province du Kongo Central. 

Ces assises qui constituent une première dans l'histoire du ministère des Finances en République démocratique du Congo réunissaient notamment les responsables des régies financières (DGI, DGDA et DGRAD) ainsi que les structures rattachées au ministère des Finances.

« En effet, ces travaux intenses de Moanda qui ont réuni toutes les intelligences du ministère des Finances étaient une occasion propice pour le ministre Nicolas Kazadi de dévoiler sa vision visant à rendre ce ministère moderne, mobilisateur, et performant afin d'accroître la mobilisation des recettes, améliorer la qualité de la dépense et promouvoir la transparence qui met un accent particulier sur la recevabilité afin de renforcer la confiance entre le Gouvernement de la République et le peuple congolais pour le développement pérenne », rapporte la cellule de communication du ministère des Finances.

Dans son mot de clôture de cette rencontre, l'argentier national a fait savoir que les objectifs de cette retraite qui entre dans le cadre de faire un état de lieux des performances et défis de l'année 2021, définir les priorités stratégiques de l'année 2022 et développer la cohésion ainsi que l'esprit d'équipe ont été atteints.

« Nous avons noté l’importance de la cohésion du groupe, l’esprit d’équipe, la collaboration, l’image de notre ministère ainsi que de l’éthique réputationnelle, au niveau individuel et collectif, dans la réalisation des missions que nous nous sommes assignées », a déclaré Nicolas Kazadi.

La vice-ministre des Finances, O'Neige N'Sele a appelé les parties prenantes à mettre en pratique les résolutions issues de ces assises dès ce mardi.

Il sied de noter que l'accroissement des recettes par les régies financières, l'augmentation du nombre de contribuables et comptes fiscaux et l'accélération des réformes et des actions préconisées sont les principales priorités du ministère des Finances pour l'année 2022.

Jephté Kitsita