Kasaï-Oriental : La carence en eau fait un mort à Mbuji-Mayi

Photo 7SUR7.CD

Une jeune femme est décédée, samedi, à la suite de la carence en eau dans la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Sa mort a été confirmée par le chef du quartier Ndaya, Bwana Abasi, ce mardi 18 janvier 2022

La victime (une trentaine, Ndlr) du nom de Mwa Mbuyi Muenga, explique le chef dudit quartier, a rendu l’âme avec son bassin sur la tête après qu’elle a parcouru un long parcours à la recherche de l’eau. 

« Elle est tombée au niveau du Collège Moderne. Elle s'est évanouie avec son bassin d'eau qu'elle portait sur la tête. Elle est morte sûrement sur place parce-que quand nous sommes arrivés à l'hôpital c'était déjà trop tard. Elle revenait de la rivière Lubilanji. Elle avait déjà son eau quand elle est tombée aux environs du petit marché du Collège Moderne », a déclaré  Bwana Abasi.

Il convient de signaler que la carence en eau potable sévit depuis bientôt deux semaines dans la ville de Mbuji-Mayi. Cette situation est consécutive à une panne technique survenue au sein de la centrale hydroélectrique de Tshiala qui, fournit l’électricité à la Regideso afin de faciliter la déserte en eau potable.

Kazadi Lukusa à Mbuji-Mayi