"Mboka Déjà Ekufa" : Pour le Cardinal Ambongo, les propos du président Tshisekedi sont "très graves" 

7SUR7

"Soyez patients, nous sommes venus servir le Congo et les Congolais.
Nous ne sommes pas venus pour piller et voler ce pays ; D’ailleurs, il ne reste rien à détruire, ce pays est déjà mort...», avait déclaré le président Tshisekedi le mercredi 5 janvier 2022 lors de son passage à Lodja, dans la province du Sankuru.

Ces propos du chef de l'état ont scandalisé plus d'un congolais. Et il ne faudra pas compter sur le cardinal Fridolin Ambongo pour atténuer la polémique.

Dans l'un de ses homélies devenu viral sur les réseaux sociaux, le prince de l'Eglise catholique a donné son avis et qualifié ces propos de très graves de la part du numéro un du pays.

« Mboka ekufi (ce pays ne vaut plus rien, ndlr) , c’est très grave quand vous entendez ça de celui qui est numéro 1, chargé de donner confiance et espérance au peuple congolais, si lui-même est convaincu que Mboka ekufi,... », a regretté le prêlat catholique. 

Felix Tshisekedi avait tenu ces propos lors d'une tournée initiée récemment dans l’espace Grand-Kasaï. C'était pour la première fois que le 5e chef de l'Etat congolais foulait en tant que tel le sol de cette partie du pays.

Moise Dianyishayi