UDPS : La Fédération de Lubumbashi apporte son soutien à Kabund et appelle le chef de l'État à faire attention à certains membres de son Cabinet 

7SUR7.CD

Le dossier Jean-Marc Kabund, relatif à sa démission annoncée via Twitter au poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique congolaise en général, et à l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) en particulier. 

Dans une déclaration faite le 18 janvier 2022, la Fédération de l'UDPS/Lubumbashi apporte son soutien au chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

Cependant, ladite Fédération dit exiger à tous ceux qui veulent le salir de comprendre que le président Tshisekedi est au-dessus de la mêlée et ne peut plus descendre plus bas pour se cacher derrière un groupe qui se considère comme le seul à l'aduler et à le soutenir. 

"Nous devons savoir respecter son nom devenu sacré depuis belle lurette. Et surtout pas dans votre lutte insensée de séparer FATSHI et son dauphin, le Président a.i du Parti, honorable Jean-Marc KABUND-a-KABUND", lit-on dans cette déclaration signée par Dr Bruno Tshibangu, président fédéral. 

Dans la foulée, la Fédération de Lubumbashi réaffirme sans ambages son soutien au président ad intérim et 1er vice-président du Bureau de l'Assemblée Nationale, le député national Jean-Marc Kabund, pour toute la lutte menée et dont le "couronnement demeure l'exercice actuel du pouvoir" par l'UDPS/TSHISEKEDI. 

"Sans lui, notre Parti sombrerait au même titre que l'UDPS/TSHIBALA et consorts", poursuit la déclaration. 

Par ailleurs, la Fédération de l'UDPS/Lubumbashi demande au président Tshisekedi de faire attention à certains de ses collaborateurs du Cabinet.

"Demandons avec insistance et sans intérêt mesquin de notre part au chef de l'Etat FATSHI de faire attention avec vos collaborateurs tant du cabinet que ceux du groupe parlementaire du Parti à l'Assemblée Nationale et ceux qui se considèrent comme vos amis personnels d'éviter de poser des actes ignobles en votre nom déjà sacré, parce que ces actes vous font discréditer auprès de la population, électrice de demain. Nous faisons allusion à votre directeur de cabinet Monsieur Guylain Nyembo, à Monsieur Taupin KABONGO, au DG/SNCC Fabien MUTOMB qui estime occuper ce poste en guise de récompense pour avoir contribué financièrement à votre campagne électorale ! A-t-il raison ou pas, cela ne relève pas de la bonne manière", martèle la déclaration.

En outre, la Fédération de Lubumbashi appelle les autres présidents Fédéraux à ne pas céder aux manipulations et à se souder comme un seul homme derrière le président Tshisekedi, Jean-Marc Kabund et le secrétaire général Augustin Kabuya. 

Pour rappel, cette déclaration s'oppose ainsi à celles des députés nationaux de l’UDPS et provinciaux du parti présidentiel de la ville de Kinshasa, qui ont clairement désavoué Jean-Marc Kabund. 

Jephté Kitsita