RDC : Félix Tshisekedi charge le Gouvernement d'assurer la réalisation du Programme de développement à la base de 145 territoires dans les zones de conflits 

Photos droits tiers

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé le 21 janvier 2022 par vidéo-conférence, la 37ème réunion du conseil des ministres.

Dans sa communication, le chef de l'État est, une fois de plus, revenu sur le Programme de développement à la base de 145 territoires, avec la particularité de sa réalisation dans les zones des conflits. 

Félix Tshisekedi a rappelé l'importance de ce programme qui vise notamment le développement de l'intérieur du pays et particulièrement dans son volet agriculture dans les zones à conflits. 

"Au regard de la persistance de l'insécurité dans certaines parties du pays, particulièrement à l'Est de la République démocratique du Congo, où les cultivateurs sont empêchés de se rendre dans les champs et sont souvent victimes des attaques durant la période de récolte avec les infrastructures routières presque inexistantes, le président de la République est convaincu que ces circonstances exigent de mettre préalablement un accent particulier sur la sécurité comme gage de la mise en œuvre du Programme de 145 territoires", a indiqué le porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya dans le compte-rendu du conseil des ministres. 

Pour le président Tshisekedi, il y a donc lieu d'évaluer la possibilité de création des couloirs humanitaires de concert avec la MONUSCO et de privilégier un Plan à court et moyen terme sur la réhabilitation et/ou construction des axes routiers prioritaires afin de permettre l'évacuation des produits des champs. 

En outre, le chef de l'État a insisté sur la nécessité d'intensifier les opérations militaires pour traquer et éradiquer la présence des forces négatives tout en veillant scrupuleusement à couper leurs chaînes d'approvisionnement. 

Par conséquent, le président de la République a chargé le premier ministre, le vice-premier ministre de l'intérieur ainsi que ses services spécialisés, le ministre de la Défense Nationale et le ministre des Finances de travailler en étroite collaboration afin de converger les efforts pour la réalisation de toutes les mesures sécuritaires préalables, afin que les Congolais habitant les territoires perturbés par lesdits conflits puissent bénéficier de la mise en œuvre du Programme de développement à la base de 145 territoires.

Jephté Kitsita