Nord-Kivu : une présumée ADF d'origine tanzanienne aux arrêts à Beni

Photo tiers

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont arrêté une femme présumée rebelle d'Allied democratic forces (ADF) dans la région de Beni (Nord-Kivu). Elle est d'origine « tanzanienne ». Son arrestation a eu lieu le lundi 14 février 2022. 

L'information a été rapportée dans une dépêche du porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord, parvenue à 7SUR7.CD ce mardi. Le capitaine Anthony Mualushayi mentionne que la présumée ADF s'appelle Zazrad Zerad Saïdi. 

Il précise par ailleurs qu'elle a été arrêtée dans la localité Apehutu, groupement Malambo en secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni. 

« [...] Elle a pris fuite lors de bombardements des FARDC entre le conflent Semuliki et Nzelube. Son exploitation est en cours pour d'amples renseignements », a-t-il déclaré.

Il convient de noter par ailleurs que le même lundi, l'armée a annoncé avoir tué 4 rebelles d'Allied democratic forces (ADF) toujours dans le secteur de Ruwenzori. En début de la signature d'un protocole d'accord entre les armées Congolaise et Ougandaise, des bombardements sont annoncés contre les groupes armés dans l'Est de la République démocratique du Congo. 

Joël Kaseso, à Butembo

Étiquettes