Ituri : Thomas Lubanga et d'autres négociateurs de la Présidence pris en otage par des rebelles

Photo 7SUR7.CD

Au moins sept membres de Task force de la Présidence de la République démocratique du Congo ont été pris en otage par des miliciens de la Coopérative pour le développement du Cnogo (CODECO) dans le territoire de Djugu en Ituri, le mercredi 16 février 2022.

Les sources sur place qui se sont confiées à 7SUR7.CD sous couvert anonymat, expliquent que les miliciens ont enlevé ces membres après plus de 40 minutes de négociation. Ces otages ont été emmenés à Petsi, un bastion de CODECO dans le secteur de Walendu-Djatsi.

« C'est vers 12 heures que les miliciens CODECO ont décidé de prendre en otage Thomas Lubanga (coordonnateur de la Task force, Ndlr), Floribert Ndjabu, le général Germain Katanga, le président de l'union des associations culturelles pour le développement de l'Ituri (UNADI) et deux colonels qui étaient allés négocier avec eux. Les pourparlers ont eu lieu au village Camp Yalala dans le groupement de Walendu-Djatsi en territoire de Djugu. Et c'est à ce lieu qu'ils ont été pris en otage », ont indiqué nos sources.

Ces dernières ajoutent que, les miliciens CODECO pointent d'un doigt accusateur, l'armée congolaise, d'avoir bombardé le centre de négoce de Nyangarayi, situé à quelques mètres de là où se tenait les négociations.

« Les raisons, c'est qu'ils (Miliciens CODECO, Ndlr) disent que les hélicoptères de l'armée ont bombardé le centre de négoce de Nyangarayi situé à plus ou moins 20 Km du lieu où se tenait les pourparlers », ont-elles renchéri.

Trois véhicules à bord duquel était cette délégation auraient été confisqués par les miliciens concluent nos sources dans la région.

Notons que tous nos efforts pour avoir la réaction des autorités locales se sont avérés nuls, toutes fois, la rédaction court derrière elles, pour avoir sa version de fait.

Bantou Kapanza Son