Kananga : début de la vulgarisation du recueil d'adages et proverbes Luba qui encourage la participation des femmes à la bonne gouvernance

Photo 7SUR7.CD

Fabrice Bena, directeur de cabinet de la ministre provincial en charge du genre, famille et enfants, a procédé, mardi, à Kananga (Kasaï-Central), au lancement de la vulgarisation du recueil d'adages et proverbes Luba qui encourage la participation des femmes et jeunes filles à la gouvernance dans le cadre du projet : « Promotion de l'éducation civique et électorale pour un engagement actif des femmes et des jeunes filles en RDC » appuyé par l'Union européenne (UE).

Dans son mot, le représentant de la ministre du genre, a appelé à l'implication de tous pour que les femmes et jeunes filles « souvent délaissées », participent à la gouvernance du pays.

De son côté, Albert Kyungu, secrétaire exécutif du conseil régional des organisations non gouvernementales de développement du Kasaï-Occidental (CRONGD) qui exécute ce projet, explique que ce recueil contient des proverbes et adages qui visent à véhiculer un nouveau narratif sur la perception du genre féminin et du jeune dans l'espace Kasaï.

« Dans ce recueil, il est question d'une collection à base communautaire des proverbes, adages, pensées à valeur positive et constructive, utilisés dans l'espace Grand Kasaï, qui visent à véhiculer un nouveau narratif sur la perception du genre féminin et du jeune, un changement des comportements en vue de rendre les lettres de noblesse, remettre à la place d'un temps à la femme et au jeune souvent délaissés ou sous classés dans la région », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, Albert Kyungu rappelle que les proverbes, les contes et les chants sont de moyens de communication parmi tant d'autres à travers lesquels les sociétés Kasaïennes s'affirment et se révèlent. 

« Ils viennent consolider et renforcer les faits sociaux, les croyances et les pratiques sociales du peuple », estime-t-il. 

Il sied de souligner que dans ce recueil, on rappelle les mutations et crises socio-économique et politiques enregistrées dans la région du Kasaï. L'on démontre également la vulnérabilité et les limites de l'homme.

Alain Saveur Makoba, à Kananga