RDC : La capacité de production de cuivre pourrait atteindre 2,3 millions de tonnes en 2024 (Sama Lukonde) 

Droits tiers

Le premier ministre a, au cours du Forum international sur les mines dénommée Indaba ce mardi 10 mai 2022 à Cape Town en Afrique du sud, salué l'évolution "positive" de la production minière en République démocratique du Congo depuis quelques années. Jean-Michel Sama Lukonde a noté notamment l'augmentation de la capacité de production minière de cuivre de 276% pour la période de 2010 - 2020. 

Cette capacité, a précisé le chef du gouvernement, est passée de 435.000 tonnes à environ 1,7 million de tonnes et pourrait atteindre 2,3 millions tonnes en 2024.

"Cette évolution positive permet à la République démocratique du Congo d'occuper le 4ème rang mondial des pays producteurs du cuivre, derrière le Chili, le Pérou et la Chine", a dit le chef du gouvernement, tout en soulignant la nécessité de s'assurer que cette position qu'occupe le pays impacte positivement le niveau de vie des congolais.

Par la même occasion, le premier ministre a appelé aux investissements internationaux en RD Congo.

"Je lance ici une invitation à tous ceux qui veulent nous accompagner avec des investissements dans plusieurs secteurs de développement des projets dans notre pays. Je formule le vœu de vous voir visiter très prochainement la République démocratique du Congo pour y découvrir non seulement les ressources minérales mais aussi les richesses culturelles, touristiques ainsi que l'hospitalité légendaire de son peuple", a lancé Sama Lukonde.

Le Forum Indaba Mining Investing 2022 a été organisé sous le thème : "Évolution du secteur minier africain : investir dans la transition énergétique, l'ESG et les économies".

Prince Mayiro