Le gouvernement adopte le projet de loi autorisant l'adhésion de la RDC à la Communauté de l'Afrique de l'Est 

Photo : Droit tiers

Le Conseil des ministres du vendredi 14 mai 2022 a adopté le projet de loi portant autorisation de la ratification du Traité d'adhésion de la République démocratique du Congo à la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE).

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Samuel Adubango Awotho, qui a soumis ce texte au Conseil des ministres, a indiqué que la ratification de ce texte, signé le 8 avril 2022, devra permettre à la RDC de :

- Participer à l’intégration et bénéficier du commerce transfrontalier par la suppression 
des droits de douanes entre les États membres pour l’élargissement du marché commun ;

- Améliorer les échanges commerciaux avec ses voisins de l’Est en vue de permettre l’augmentation des capitaux ;

- Bénéficier de nouvelles opportunités d’investissement et de commerce aux congolais 
vivant dans les autres pays membres compte tenu de sa situation géostratégique et ;

- Régler définitivement les questions liées à la paix et à la sécurité dans la partie Est du pays.

Au cours de la même réunion de l'exécutif national, la ministre de la Justice et garde des sceaux, Rose Mutombo, a exposé le projet de loi sur la prorogation de l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri pour une nouvelle durée de 15 jours, à dater du 20 mai prochain. 

Ce projet a été également adopté. Tous les deux textes seront envoyés au Parlement pour examen et adoption. 

Il sied de signaler que les principaux objectifs de la CAE est de booster le développement durable des pays membres sur les plans économique, social, culturel, politique et technologique en vue d'établir des marchés communs, comme phase transitoire vers l’intégration, l’union monétaire et une politique fédérale.

Moise Dianyishayi