RDC-Insécrurité dans l'Est : Pour Christophe Mboso, il faut combattre l'ennemi à l'interne et à l'externe  

Droits tiers

Dans sa communication au cours de la séance plénière de ce jeudi 09 juin 2022, le président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso, a fait une mise au point sur la situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Selon C. Mboso, la RDC doit adhérer dans toutes les organisations avec l'ambition de régler définitivement la question de la sécurité et de la paix.

« Nous devons entrer dans toutes les structures, avec l'ambition de régler définitivement la question de la sécurité et de la paix. Il ne faut pas avoir peur de l'ennemi », a déclaré Christophe Mboso.

À l'en croire, le pays doit combattre l'ennemi au niveau interne et externe pour mettre fin aux tueries à répétition dans la partie Est.

Rappelons que lors de la plénière précédente, Christophe Mboso avait sollicité auprès des députés nationaux la contribution de 100$ par chacun pour soutenir les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Roberto Tshahe