Beni : 4 morts dans une nouvelle attaque rebelle, les ADF soupçonnés

Photo 7SUR7.CD

Quatre personnes ont été tuées par des présumés rebelles ADF dans le groupement Batangi-Mbau en territoire de Beni au Nord-Kivu, le lundi 08 Août 2022.

À en croire Mathe Mupanda Salomon, infirmier de Samboko Chani-Chani-Baobab, les rebelles ont tué 3 personnes à l'ouest de Samboko.

« Lundi, l'ennemi a tué 3 civils dont un chef de la cellule Moba et une femme. Un enfant a été retrouvé abandonné à côté de sa mère déjà tuée. Il y a eu un garçon qui est porté disparu », rapporte-t-il. 

Pour sa part, le bourgmestre de la commune d'Oïcha indique qu'un autre civil a été tué par les assaillants à Mabatundu la même journée.

« Ce mardi, il y a une équipe de jeunes qui est descendue sur le lieu de drame afin de voir comment enterrer la personne tuée le lundi dernier. Dans leur délégation, il y avait quelques éléments de sécurité », a fait savoir Nicolas Kikuku.

Par ailleurs, la Société civile du secteur de Beni-Mbau alerte sur la présence des hommes armés dans plusieurs villages du groupement Batangi-Mbau.

Son vice-président, Paulin Mwithe appelle les éléments des FARDC à aller en offensive contre ces rebelles notamment à Sayuni, Manzanzaba, Baobab et les environs de Mamove où ils auraient installé de nouvelles positions.

Bantou Kapanza Son, à Beni