Covid-19 : Le ministre de la Santé lance la 2e phase de vaccination à Lubumbashi

Photo : Droit tiers

Jean-Jacques Mbungani, ministre de la Santé publique, hygiène et prévention en République démocratique du Congo a lancé la deuxième phase de la campagne de vaccination contre le Covid-19 à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le mardi 9 août 2022.

Selon ce membre du Gouvernement Sama Lukonde, les dernières données épidémiologiques placent le Haut-Katanga en 3e position des provinces les plus touchées par les cas de coronavirus. Chose qui justifie, affirme-t-il, le lancement de cette deuxième phase de la campagne de vaccination massive contre le Covid-19 dans la région. Elle prendra au total 6 jours.

« Les données épidémiologiques actualisées au 05 août 2022 placent le Haut-Katanga au troisième rang des provinces les plus touchées en RDC avec un cumul de 6.733 cas confirmés et 154 décès soit un taux de létalité de 2,30. La campagne que je lance à ce jour sera organisée du 9 au 15 août 2022. Seront attendues pour cette vaccination, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. Différents sites fixes avancés et mobiles seront prépositionnés dans les endroits les plus proches de leurs habitations ou leur travail », a-t-il déclaré.

La même source ajoute que la province du Haut-Katanga comme d'autres entités de la RDC fait face à plusieurs défis dont la faible implication et adhésion des professionnels de santé, l'infodémie autour de la vaccination voire la désapprobation de la population et la faible implication de la femme dans la vaccination. 

Le ministre de la santé, Jean-Jacques Mbungani a souhaité que cette deuxième phase puisse produire des résultats escomptés.

Lors de la première phase de la campagne de vaccination massive qui a eu lieu en janvier dernier, 158.893 personnes ont été complètement vaccinées contre le Covid-19 dans le Haut-Katanga.

Patient Lukusa, à Lubumbashi