RDC : Le Maï-Ndombe veut récupérer la taxe sur la superficie forestière actuellement recouvrée par la DGRAD

Droits tiers

Présente à Kinshasa, la gouverneure de Maï-Ndombe Rita Bola s'est entretenue le mardi 9 août 2022 avec la vice-première ministre de l'environnement et de développement durable sur les priorités environnementales de sa province.

A l'en croire, elle a sollicité l'implication de Ève Bazaiba pour que la Direction générale des recettes administratives et domaniales (DGRAD) cesse de recouvrer la taxe sur la superficie forestière qui revient à sa province.

« Nous avons un grand sourci dans notre province parce que la taxe sur la superficie forestière a été reprise par la DGRAD. Et pourtant c'est cette taxe qui faisait vivre la province. Nous aimerions que la patronne de l'environnement puisse discuter avec les forestiers. Comment peuvent-ils exploiter la forêt dans notre province sans y payer la taxe? », s'est-elle interrogée.

Eve Bazaiba a promis de convoquer prochainement les parties concernées par cette problématique pour trouver un terrain d'entente.

« Nous avons donc sollicité l'arbitrage de la vice-première ministre entre nous et la DGRAD. Elle a bien reçu notre message et elle convoquera dans les jours à venir les experts des provinces forestières afin de résoudre ce problème », a ajouté Rita Bola.

Rappelons que c'est depuis le 6 mai dernier que Rita Bola a été élue gouverneure de Maï-Ndombe, l'une des 5 provinces forestières de la RDC. Elle a été investie par ordonnance présidentielle près de 3 mois après, soit le 28 juillet.

Bienfait Luganywa