Kinshasa : L'asbl « Bana Tshangu Tosungana » offre des kits scolaires à une centaine d'orphelins à Kimbanseke

Droits tiers

A l'approche de la rentrée scolaire, l'asbl Bana Tshangu Tosungana a offert, le samedi 13 août 2022,  des kits scolaires à plus d'une centaine d'enfants orphelins de l'église catholique Maman Wa Bosawa, située dans la commune de Kimbanseke, le long de la route Nzoko. La cérémonie a eu lieu dans la grande salle de cette paroisse, en présence  des grands parents qui ont accompagné les bénéficiaires.

C'est sous une ambiance familiale que les enfants ophelins, qui se sont enregistrés préalablement auprès de l'église, sont passés l'un après l'autre, recevoir chacun des mains propres du président visionnaire de cette association, Me Nico Futu Mayembe, un sac à dos contenant des cahiers et autres fournitures scolaires.

Avant de procéder à la remise de ce don, Me Nico Futu a tenu à préciser qu'il s'agit d'un acte désintéressé, d'un geste qui procède de l'unique souci d'entraide et de solidarité, valeurs centrales à la base de la naissance de cette association.

Droits tiers

« Nous ne sommes pas venus faire la campagne électorale ici car nous ne sommes pas un parti politique. Nous sommes ici, conformément à la vision que j'ai reçue de Dieu. C'était juste la remise des kits scolaires aux enfants orphelins. À chaque rentrée scolaire, l'association Bana Tshangu Tosungana fait un geste en faveur des orphelins. Nous nous organisons avec les églises catholiques pour identifier les enfants orphelins. En 2020, nous étions à Saint Boniface. Nous avons ensuite été à Saint Marc. Donc à chaque rentrée scolaire, l'association prépare quelque chose pour les orphelins », a-t-il indiqué.

Me Nico Futu a, par ailleurs, expliqué à l'assistance que la naissance de l'asbl Bana Tshangu Tosungana est consécutive à une vision qu'il a reçue de la part de Dieu à Lubumbashi où il a longtemps vécu. Il a d'abord créé une association réunissant les Kinois dans cette ville, avant de décider de rentrer définitivement s'installer dans la capitale congolaise pour matérialiser cette vision.

« Je suis Kinois, mais j'ai beaucoup vécu à Lubumbashi où je suis allé pour les études. En 1997 où je suis arrivé dans cette ville, j'ai eu une vision. J'ai vu beaucoup de poussins venir près de moi. Je n'avais rien à leur donner pour manger. Mais j'ai commencé à secouer la main, et du coup, la  nourriture sortait et ils ont commencé à manger. Un mois après, j'ai eu une autre vision, où j’ai vu beaucoup de gens me suivre après. En 2015, j'ai créé l'association Bana Kin à Lubumbashi. En 2019, j'ai enfin décidé de rentrer à Kinshasa, créer l'association Bana Tshangu Tosungana », a-t-il rappelé.

A l'en croire, le souci à la base de la création de cette association est celui de rétablir l'esprit d'entraide et de solidarité qui existait dans la vie communautaire à Kinshasa vers les années 1970 - 1980. Me Nico Futu se dit convaincu que le développement à la base est avant tout tributaire de cet amour qui doit exister entre les populations.Soulignons que le siège social de l'asbl Bana Tshangu Tosungana est établi au numéro 107, sur le boulevard Lumumba, référence saut-de-mouton de Pascal. Le site Internet de cette ASBL est : www.abtsasbl.org

Orly-Darel Ngiambukulu