RDC : Félix Tshisekedi appelle à la requalification du calendrier de retrait de la MONUSCO

7SUR7.CD

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, appelle à la requalification du calendrier de retrait des casques bleus de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RD Congo (MONUSCO).

C’est ce qu’a affirmé le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, dans le compte-rendu du conseil des ministres du 30 septembre 2022, qui a été présidé par le chef de l’État.

D’après la même source, le chef de l’État a souligné le fait que les faiblesses et limites de la MONUSCO ont été reconnues au plus sommet de l’administration onusienne.

Le président de la République a, en outre, rappelé la détermination du peuple congolais à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays quel qu’en soit le prix.

« Nous devons tous nous mobiliser pour cette cause existentielle », a martelé Félix Tshisekedi.

Dans sa communication, le chef de l’État a aussi déploré l’impuissance de l’ONU et l’indifférence de la communauté internationale face à l’agression dont est victime la République démocratique du Congo de la part du Rwanda à travers les rebelles du M23. 

Par ailleurs, Félix Tshisekedi s’est également indigné du fait que ces deux organisations citées ci-haut soutiennent des mesures de restriction affectant les capacités de défense des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Jephté Kitsita