Nord-Kivu : Un projet de séquestration de carbone permet de réduire de 50% la consommation du charbon de bois, (conseiller du gouverneur)

Droits tiers

La Pré-COP 27, qui a eu lieu à Kinshasa du 3 au 5 octobre, était également une occasion pour les provinces de la République démocratique du Congo de faire connaître les initiatives locales dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre du pays.

Dans son side event (événement parallèle), le Nord-Kivu a exposé sur son « Unite de Gestion du Projet Carbone » (U.G.P-CARBONE) dont les activités ont commencé depuis 2007.

« La province a exposé sur son expérience du projet Carbone dans lequel nous sommes déjà très avancés. Déjà déployé dans 5 territoires sur les 6 que compte le Nord-Kivu, il consiste à séquestrer le carbone. Les fonds du crédit carbone que nous recevons servent à l'investissement. Nous appuyons les communautés à travers les associations locales. Il y a de petits planteurs et de grands planteurs que la province appuie à travers l'unité de gestion du projet. Les résultats sont palpables et prometteurs », a expliqué le général Dany Yangba, conseiller du gouverneur militaire du Nord-Kivu en charge de l'environnement.

Ledit projet consiste à planter des arbres dans les territoires qui entourent le parc des Virunga. Ce sont ces arbres qui sont utilisés pour fabriquer le charbon, épargnant ainsi la forêt primaire du parc. Ensuite des foyers culinaires qui consomment deux fois moins le charbon de bois que les foyers ordinaires sont mis à la disposition de la population à un prix abordable.

"Le projet a deux volets, à savoir : le volet reboisement et le volet énergie. À ces jours nous avons déjà planté 15.000 hectares d'arbres et produit plus de 130.000 Foyers améliorés. Nous produisons également le charbon vert. Les Foyers améliorés permettent de réduire la destruction des forêts à 50%", a, à son tour, expliqué Espérance Kavira, coordonnatrice du projet.

De son côté, Consolée Kavira qui est experte en énergies de ce projet, est revenue sur les avantages des Foyers améliorés.

"Sur le plan environnemental, les Foyers améliorés réduisent la consommation du charbon dans les ménages de 50% et réduisent en même temps les menaces sur les forêts naturelles. Sur le plan socio-économique, ils permettent aux ménages de faire des économies suite à la réduction de la dépense liée à l'achat du combustible. Sur le plan sanitaire, ils n'émettent pas de fumée et réduisent les émissions de gaz à effet de serre. Les utilisateurs sont du coup épargnés des maladies dues à la fumée. L'efficacité et la performance de ces Foyers améliorés ont été testées par deux laboratoires, à Kinshasa et à Kampala", a-t-elle expliqué.

D'après le Fonds mondial pour la nature (WWF-RDC), la province du Nord-Kivu a vendu entre 2020 et 2021 des crédits carbone de 1,3  millions de dollars grâce à ce projet de séquestration du Carbone et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Bienfait Luganywa