RDC : la DGI poursuit ses performances en mobilisant à elle seule, près de 5,2 milliards $ au 18 novembre 2022

Droits tiers

Les recettes mobilisés par les régies financières de la RDC à savoir : la DGDA, DGRAD et DGI sont à ce jour estimées à près de 9,7 milliards de dollars américains. 

Un record jamais atteint dans l'histoire de la République démocratique du Congo, même pas à moitié, et qui s’explique notamment par le management du directeur général Barnabé Muakadi  et de la bonne tenue du secteur minier. 

Cette performance XXL est en grande partie réalisée grâce à la Direction générale des Impôts ( DGI) qui a mobilisé, à elle seule, des recettes publiques de l’ordre de 10.342,27 milliards de CDF (5,170 milliards USD) à la date du 18 novembre 2022, selon les chiffres de la Banque centrale du Congo.

Pour la même période, la DGDA (Direction générale des douanes et accises) a mobilisé 3.400,66 milliards de CDF et la DGRAD ( Direction générale des recettes administratives,  judiciaires, domaniales et de participation) 520,46 milliards de CDF.

Il faut dire que ce record de mobilisation des recettes n'est pas resté sans incident sur le budget prévisionnel de l'exercice 2023 qui a connu une augmentation de 32,6 % comparé au budget 2022.

Le projet de loi de finances 2023, récemment déclaré recevable à l’Assemblée nationale, est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 29 511 milliards de francs congolais, soit à 14,6 milliards de dollars américains.

Moïse Dianyishayi