Kinshasa : suspension du président et de trois juges du TGI de la Gombe

Le président du Tribunal de grande instance de la Combe, Nima, et les juges Kibonge, Amadi et Odimola ont été suspendus. Ils sont interdits d’exercer leurs fonctions à titre conservatoire, en attendant l’issue d’une enquête initiée à leur encontre pour suspicion légitime. Le premier président de la Cour d’appel de la Gombe a nommé un président intérimaire pour assurer le bon fonctionnement de cette juridiction.

Au cours d’un procès devant le TGI de Gombe en juillet dernier, une des parties soupçonnait de partialité un juge, membre de la composition. Elle a déclaré lui retirer sa confiance et sollicité le renvoi du dossier devant une juridiction supérieure.
La partie en question a obtenu gain de cause et la Cour d’appel a prononcé un arrêt exigeant la surséance, en attendant de trancher sur les raisons de cette suspicion.
Mais les magistrats se seraient entêtés. Outrepassant l’arrêt de la cour d’appel, ils se sont empressés de juger l’affaire de nuit.
Le premier président de la Cour d’appel de la Gambe a alors établi un procès-verbal constatant la faute commise. Ensuite, il a ouvert une action disciplinaire puis décidé d’interdire aux magistrats incriminés d’exercer.
Ces derniers comparaîtront en chambre disciplinaire selon que les résultats de l’enquête confirmeront ou pas la faute qui leur est reprochée.
R.O/TDT