A l’occasion de la journée internationale de la paix 2014 à Goma : La RDC entame un processus d’élaboration de la stratégie nationale d’éducation pour la paix

Publié lun 22/09/2014 - 16:02

La vice-ministre congolaise de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), Mme Maguy Rwakabula, a officiellement lancé samedi à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l’Est du pays, le processus d’élaboration de la stratégie nationale d’éducation pour la paix en RDC.

Le début de ce processus a été marqué par un atelier de réflexion d’une journée qui a eu lieu samedi à l’hôtel Cap Kivu de Katindo à Goma, à l’occasion de la Journée internationale de la paix. Les
participants à cet atelier venus de différents secteurs de la vie nationale ont entamé ainsi une réflexion qui conduira la RDC à la définition d’une véritable stratégie d’éducation pour la paix.

Selon Maguy Rwakabula, ce processus d’élaboration de cette stratégie s’inscrit dans la volonté du gouvernement congolais de respecter les engagements internationaux auxquels la RDC a souscrit et de prendre en compte les recommandations issues de la 1ère revue conjointe du plan intérimaire pour l’éducation. Le temps est venu, a soutenu la vice-ministre de l’EPSP, de se pencher sur ce qui fera de l’école congolaise un véritable vecteur de la paix sur toute l’étendue du territoire national.

Il ne s’agira plus de théorie, mais bien de décisions à mettre en œuvre et des actions à mener pour notamment impliquer l’ensemble de la société dans le respect et la protection des biens publics et former les enseignants à leur rôle d’éducateurs pour la paix, a-t-elle indiqué. Tous les secteurs sont concernés. Elle a cité les autorités politiques, les responsables des ministères tant au niveau national
que provincial, les législateurs et les représentants de la Société civile, les parents et les syndicats ainsi que les partenaires au développement qui appuient sans relâche la RDC dans ce combat pour
promouvoir la paix.

La représentante adjointe de l’UNICEF en RDC, Mme Sylvie Fouet a salué le lancement de ce processus d’élaboration de la stratégie nationale d’éducation pour la paix. Elle a justifié le choix de Goma pour commémorer avec faste la Journée internationale de la paix par le fait que cette ville a retrouvé la paix alors qu’en novembre 2013 elle était encore le théâtre des combats. Elle a insisté sur la formation des enseignants sur la promotion de la paix. On a noté la présence à cette cérémonie de l’acteur britannique Jude Law et du fondateur de l’ONG Peace One Day, Jeremy Gilles.

Entretien entre l’acteur britannique Jude Law et des élèves du camp des déplacés de Mugunga 1 sur  le poster pour la paix

L’acteur britannique Jude Law s’est rendu samedi au camp des déplacés de Mugunga 1 à plus ou moins 15 km de Goma où il s’est longuement entretenu avec des élèves de l’école primaire « La paix » sur le poster pour la paix. Il a été accompagné par la vice-ministre de l’EPSP, Maguy Rwakabuba et la représentante adjointe de l’UNICEF en RDC, Mme Sylvie Fouet. Ce poster a été conçu par le ministère de l’EPSP avec l’appui de l’ONG américaine Peace One Day et de l’UNICEF. Ce poster qui sera distribué à 45.000 écoles à travers le pays présente 10 étapes à franchir pour résoudre un conflit de manière pacifique. Abordé par es enfants reporters, l’acteur Jude Law s’est dit impressionné d’avoir vu des élèves intelligents et positifs qui constituent une génération extraordinaire. Il s’est dit très optimiste et positif pour la paix en RDC et a promis d’aller raconter au monde entier ce qu’il a vu sur le retour de la paix dans ce pays.

L’école primaire de la paix située dans le camp des déplacés de Mugunga 1 est une école conventionnée catholique créée en 2009 avec l’appui de la communauté catholique Sant Egidio. Elle compte actuellement 1069 élèves répartis dans 18 classes.
Norbert TAMBWE