Message d’union et de cohésion nationale : L’UDCO sensibilise sa base du Kasaï Occidental

Publié jeu 11/09/2014 - 16:09

En vue de resserrer les rangs autour du message d’union et de cohésion nationale d’une part, et l’autre, sensibiliser ses militants sur les enjeux électoraux que l’on souhaiterait se dérouler dans un climat apaisé, des sources proches de l’UDCO (Union des Démocrates pour le progrès du Congo), parti cher à Baudouin Banza Mukalayi Sungu, ont livré hier mercredi 10 septembre 2014, à notre rédaction, l’information selon laquelle, M. André Moke Sanza, président ai de cette formation politique membre de la majorité présidentielle, effectue actuellement une tournée d’inspection à travers l’ensemble de fédérations provinciales de l’UDCO.

A en croire ces sources, M. André Moke Sanza a séjourné le samedi 6 septembre dernier à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï occidental où il a tenu une série de réunions du parti avec la base de cette formation politique.
Cette tournée a débuté, comme il faudrait le rappeler, dans la province du Katanga qui vit dans la mouvance suscitée par le débat sur la révision ou non de la Constitution.
A son arrivée à Kananga, André Moke a été l’objet d’un accueil chaleureux de la part des militants encadrés par le président de la fédération de l’UDCO Kananga, David Mukenge, ainsi que par d’autres membres du comité fédéral.
Lors de ses entretiens au siège de la fédération de Kananga, le président a.i de l’UDCO a rappelé à la base, les options politiques de leur formation politique qui ont pour socle l’union et la cohésion nationale.
Au cours de la matinée politique organisée dans la salle paroissiale universitaire Saint Marc de Kananga, il a dévoilé le message d’union et de cohésion nationale, lesquels suscitent l’adhésion de la population congolaise. C’est donc grâce à ces deux facteurs de la paix qui peuvent garantir à notre pays, l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles dans un climat apaisé. André Moke a dans son discours, exhorté les différents membres de l’UDCO à demeurer fidèles au chef de l’Etat et de le soutenir à travers son projet de la Révolution de la Modernité axé sur les cinq chantiers.
Bien plus, le président ai de l’UDCO a invité les militants et militantes à .s’approprier le message de l’autorité morale Baudouin Banza Mukalayi Sungu, et d’œuvrer collectivement pour faire de l’UDCO, un parti national solidement enraciné dans dix provinces du pays. Il a annoncé que l’autre objectif est de conquérir les élections à venir à tous les niveaux c.à.d, tant au niveau local que provincial.
En outre, il a déclaré que la force d’un parti politique se mesure à travers sa représentation dans les organes délibérants de l’Etat et non pas par le déploiement impressionnant de drapelets et des calicots.
Melba Muzola