RDC-affaire détournements 758.000 USD au Fonds Forestier National : la Direction Générale s’explique (communiqué)

Après la publication de 7SUR7.CD du 04 avril 2019 intitulée “RDC-Fonds Forestier National : 758.000 USD portés disparus!”, la Direction Générale du FFN a, à travers un communiqué rendu public lundi 08 avril, donné des explications sur cette affaire tout en reconnaissant qu’il y a eu
“des indices sérieux de pratiques illicites” (détournements).

Ci-dessous le communiqué du Fonds Forestier National transmis à 7SUR7.CD (FFN)

L’article publié en date du jeudi 4 avril 2019, sous le titre « Fonds Forestier National : 758.000 SUD portés disparus », ne pouvait laisser indifférente la Direction Générale du Fonds Forestier National (FFN),étant donné l’intérêt que cet article a suscité au sein de l’opinion publique tant nationale qu’internationale.

Après avoir pris connaissance dudit article, la Direction Générale du FFN porte à la connaissance de vos lecteurs ce qui suit :

  1. Les indices sérieux de pratiques illicites ont été constatés dans le Chef de l’ancien Chef d’antenne du Haut-Katanga et de l’actuel Chef d’Antenne de Kinshasa. Les dites pratiques étaient caractérisées notamment par la canalisation des recettes issues des taxes dans des comptes bancaires non autorisés et leurs utilisations à la source ainsi que la non utilisation de la note de débit pour la perception des taxes, en violation des normes et procédures internes du Fonds Forestier National . Saisi, la tutelle a procédé au remplacement du Chef d’Antenne du Haut Katanga au mois d’octobre dernier ;

  2. Déterminée à promouvoir la bonne gouvernance, la Direction Générale du FFN a initié, depuis le mois de février 2019, une série de missions d’audit interne dans les Antennes Provinciales. À la suite de la confirmation des cas de détournement avéré de recettes issues des taxes par les missions d’audits internes, la Direction Générale du Fonds a procédé non seulement à l’ouverture des dossiers disciplinaires à l’encontre des responsables, mais a également transmis lesdits dossiers auprès des instances compétentes du pays.

  3. Les conclusions des rapports des missions d’audit interne ont été soumises à Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Environnement et Développement Durable, en sa qualité d’autorité de Tutelle.

  4. Le Fonds Forestier National, s’active à faire preuve de redevabilité vis à vis de l’État Congolais par la mobilisation des ressources nécessaires à la réalisation de son objet social, le financement des opérations de reboisement dans le cadre de l’effort national de gestion rationnelle des écosystèmes forestiers l’un des piliers de lutte globale contre les changements climatiques.

La Direction Générale

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 272
    Partages