RDC, analphabétisme et fracture numériques : La Fondation Lumumba Lab dévoile un plan annuel 2019 genré

Publié ven 01/02/2019 - 11:50

C'est au coeur de Kinshasa, dans la Commune de Bandalungwa, que Filip Kabeya, président de la Fondation Lumumba Lab -une ASBL qui oeuvre contre l'analphabétisme et la fracture numériques-, a jeudi 31 janvier 2019 au cours d'une conférence de presse, présenté son plan d'action numérique pour 2019 en RD Congo. C'est un plan d'action ambitieux qui met surtout un accent particulier sur la dimension genre.

'' Pour 2019, l'accent sera mis sur la formation des femmes et nous voulons nous rapprocher un peu plus des milieux scolaires et universitaires '', a indiqué le président de la Fondation LLab.
Image retirée.
Pour ce faire, le Digital LLAB compte former 100 formatrices qui vont sillonner les écoles pour initier les jeunes filles au langage numérique qui leur permettra d'acquérir la culture digitale à même de les rendre capables de créer des applications.

D'après F. Kabeya, dit Kayser, reprenant une citation de l'ONU Femmes, il faut que les filles aient l'éducation et les outils numériques adéquats pour transformer leurs vies et les vies de celles et de ceux qui les entourent.

Pour donner aux femmes des outils numériques adéquats, la Fondation Lumumba Lab (LLAB) a créé un dispositif propre à elles dénommé La mine.
Elles y acquierent des compétences numériques qui leur permettent de vaincre la pauvreté car ayant la possibilité notamment de créer des applications.
Image retirée.
Filip Kabeya a aussi donné les dates clé de son plan d'action. Les voici :

  1. Lancement officiel du cercle de développeurs Facebook de Kinshasa,
  2. Pitch1 Night : la nuit des idées (l'avant dernier jeudi de chaque mois),

  3. Api Hour Acoustic : un Happy hour, une rencontre de geeks pour se rencontrer, échanger autour d'un verre et de la musique acoustique (tous les derniers jeudi du mois),

  4. Démo TIC Day : une conférence autour du numérique dans les écoles et universités de Kinshasa (Une fois par an),

  5. 243 Women in Tech : Une journée d'échange autour de ces femmes qui font bouger les sciences en RDC. Ça commencera par des expos pour finir par une conférence (9 mars 2019),

  6. Festival congolais du numérique : expos/ démos, conférences, ateliers, business & job dating (le 17, 18, 19 mai 2019).

  7. Dev Summit Kin : journée des programmeurs dans le cadre de septembre du numérique (le 13 septembre 2019),

  8. Café numérique de Kinshasa : un moment d'échange sur le numérique tous les mois à Kinshasa.

  9. Geek Night : la soirée la plus folle de geeks de Kinshasa, pour se rappeler combien la musique est numérique. (novembre 2019).

  10. Décembre de l'art et du numérique : un gros cadeau de Noél.
    Image retirée.
    La conférence de presse s'est terminée par une visite guidée des locaux de la maison de l'innovation Llab.

Cette Fondation, qui a fait des preuves dans les solutions numériques, a besoin de l'accompagnement des pouvoirs publics pour réduire les fracture et analphabètismes numériques en RDC et spécialement chez les filles.
Car c'est un acteur clé dans le développement de l'écosystème numérique en RDC.

Créée en 2012, Llab forme 2000 personnes par an dont 500 enfants au minimum.
Le Digital Lab, c'est aussi un lieu de coworking offert aux entrepreneurs, aux travailleurs nomades, aux étudiants ; en quête d'un endroit où se ressourcer, se former et s'informer.

Pour rappel, la RDC est parmi les pays au monde où la fracture numérique est importante.
Or, selon l'ONU, le développement passe par la réduction de la fracture numérique.

I.M.