RDC : "Le moment est venu pour la CENI d’affirmer que ces votes n’ont pas été vains en garantissant un compte-rendu exact des résultats des élections", préviennent les USA

Publié ven 04/01/2019 - 07:31
Dans une déclaration de presse jeudi 3 janvier 2019, les États-Unis d'Amérique sont montés au créneau pour demander à la Commission Électorale Nationale Indépendante, "CENI", de ne publier que les résultats qui seront issus des urnes relatives aux élections générales organisées en République Démocratique du Congo le 30 décembre dernier. "Le 30 décembre, des millions de Congolais se sont rendus aux urnes pacifiquement. Le moment est venu pour la CENI d’affirmer que ces votes n’ont pas été vains en garantissant un compte-rendu exact des résultats des élections", a déclaré Robert Palladino, porte-parole adjoint de Washington DC. Les États-Unis disent soutenir les millions d'électeurs congolais qui se sont rendus aux urnes le 30 décembre dans toute la République démocratique du Congo (RDC) pour participer aux élections présidentielle, législative et provinciale.  Depuis l'indépendance en 1960 poursuit le pays de Donald Trump, la RDC n'a jamais connu de transfert de pouvoir pacifique et démocratique. L'élection du 30 décembre était donc l'une des élections les plus importantes de l'histoire de la RDC. Pour rappel, c'est le 6 janvier que doivent être publiés les résultats de l'élection présidentielle par la Commission Électorale Nationale Indépendante, conformément à son nouveau calendrier réaménagé. Devant la presse nationale et internationale jeudi dernier, le president de cette institution d'appui à la démocratie Corneille Nangaa, avait déclaré qu'ils étaient jusque-là qu'à 20% de compilation des résultats manuels et qu'ils ne ménageaient aucun effort pour respecter la date du 6. Jephté Kitsita