V. Club – Raja : Les supporters du club de la capitale ne jurent que par une remontada (baladeur)

Malgré ce retard de 3 buts à remonter pour espérer un sacre à Kinshasa, les congolais en général et les supporters de V. Club en particulier, croient à un retournement de situation face à Raja Club Atletic, ce dimanche 2 Décembre à 20h00 au stade des martyrs.

Formule qu’ils ont tiré du mot espagnol « Remuntada» qui veut dire «remonter le score».

Dans les rues de Kinshasa, Jean Jacques Mbala fervent supporter de Vita Club, interviewé par 7SUR7.CD, a reconnu que le Club congolais avait toutes les armes pour battre son adversaire et remporter la coupe.

«Ils étaient capables de le faire chez eux, comme nous aussi on peut le faire ici à Kinshasa. Nous avons une forte équipe qui a toutes les armes pour battre le Raja, d’ailleurs on l’avait démontré ici lors de la phase des groupes. Je crois en mon équipe et je vous assure que la coupe va rester ici » a-t-il déclaré.

Certains supporters promettent d’utiliser tous les moyens nécessaires pour garder cette coupe au Congo, à l’image d’une dame rencontrée sur la place Super Lemba.

«Ils ont torturé nos joueurs là-bas, ils les ont mis dans des conditions difficiles pour mieux s’exprimer sur le terrain, avec des fumigènes et de l’usage de lasers pour les empêcher de bien jouer. Alors nous aussi, nous allons utiliser tous les moyens possibles pour les embêter, peu importe les amandes nous infligera la CAF» a-t-elle promis.

Pour leur part, les athlètes lors de la dernière séance d’entraînement samedi dernier, ont avoué être capables de faire ce miracle.

«Depuis le soir de la défaite à Casablanca, nous sommes restés très concentrés et déterminants, nous nous sommes dit qu’on doit songer à une seule chose qui est d’écrire l’histoire en remontant ces buts et marquer plus. On aura besoin de l’appui du public pour nous pousser jusqu’au bout» a déclaré Jean Marc Makusu.

Cependant, rappelons que V. Club n’a plus remporté un titre continental depuis 1973. Les dauphins noirs ont perdu deux finales de la CAF en 1981 et en 2014.

Gede Luiz Kupa

Vous avez aimé ? Partagez !