Ex Onatra : La ministre du portefeuille instruit la PCA Katumwa de convoquer une AG pour clôturer le dossier de suspension du DG Mukoko et de son DGA

Publié lun 24/06/2019 - 21:54
Mumba

Est-ce l'épilogue de la saga politico-admnistrative qui a conduit à la suspension controversée du directeur général de la Société Congolaise des Transports et des Ports (SCTP, ex Onatra), Daniel Mukoko Samba, et de son adjoint ? 

La ministre du portefeuille Wivine Mumba Matipa a instruit  la présidente du Conseil d'administration de l'ex Onatra à convoquer une assemblée générale qui va statuer sur la suspension depuis mars du directeur général de l'ex Onatra et de son adjoint.

Dans sa lettre du 20 juin, interceptée ce lundi par 7SUR7.CD, la ministre du portefeuille va donner la position de l'État propriétaire sur la suspension de Daniel Mukoko.

En effet,  alors que la période de suspension a pris fin depuis le 18 juin et les deux rapports d'audits sur la gestion du directeur général Mukoko sont déjà disponibles, certains observateurs ne s'expliquaient pas que la PCA Vicky Katumwa traîne les pas pour tirer cette affaire, qui a tout l'air d'un complot selon  des administrateurs, au clair. 

Pour faire toute la lumière sur cette suspension, Wivine Mumba a convié à cette assemblée tous les administrateurs,  les censeurs et tous les auditeurs.

Parmi cette dernière  catégorie,  il y en a deux.  Ceux du cabinet privé d'audit ECR et ceux de l'audit public mené par le Conseil supérieur du portefeuille (CSP) et l'inspection générale des finances (IGF), rattachée à la présidence de la République. 

La ministre Mumba a convoqué pour ECR son associé-gérant. L'IGF sera représentée par son inspecteur général Batubenga Pandamani et le CSP par son vice-président Norbert Kubua Elua.

Au cours de cette assemblée,  on connaîtra aussi la position du conseil d'administration de la SCTP sur cette affaire qui défraie la chronique depuis 3 mois. 

À titre de rappel,  en mars le DG Mukoko avait été suspendu sur des allégations de mauvaise gestion.

Les fuites des audits menés à l'ex Onatra sur sa gestion n'ont rien prouvé. Toutes les dépenses effectuées notamment dans le cadre du crédit Afriland Bank de près de 30 millions $ ont été tracées et avaient obtenu les autorisations préalables du conseil d'administration.

Dans une lettre rendue publique dernièrement , deux admnistrateurs avaient accusé la PCA Vicky Katumwa de comploter contre le DG Mukoko.

Après sa suspension,  le DG Mukoko avait déclaré qu'il n'avait rien à se reprocher. 
L'ex vice-Premier ministre, pour défendre son honneur,  avait dit qu'il était à la disposition de la justice, en laquelle par ailleurs il avait réaffirmé sa foi.