Fin du combat de la vérité des urnes pour JP Bemba? : "La base de LAMUKA, c'est de défendre les intérêts de la population", a-t-il insisté à Sainte Thérèse 

Publié lun 24/06/2019 - 09:49
7sur7

Lors de son meeting du dimanche 23 juin dernier à la Place Sainte Thérèse dans la commune de N'djili, Jean-Pierre Bemba a, selon une certaine opinion, tourné le dos au combat de la vérité des urnes tant prôné et mené par Martin Fayulu Madidi. 

Dans son mot de circonstance, Jean-Pierre Bemba est plus d'une fois revenu sur la nécessité de défendre les intérêts du peuple congolais, et a très peu fait allusion à la poursuite du combat de la vérité des urnes. 

Évoquant la transformation de LAMUKA en une coalition politique, le président du Mouvement de Libération du Congo, "MLC", a affirmé haut et fort que la base de cette coalition est la défense des intérêts du peuple congolais. 

"LAMUKA est une plateforme politique. Nous avons des objectifs, il y en a un seul c'est continuer de défendre les intérêts de la population. Le pouvoir du peuple, par le peuple pour le peuple. Voilà notre base, défendre les intérêts de la population. C'est un état d'esprit", a déclaré Jean-Pierre Bemba Gombo. 

L'ancien vice-président de la République Démocratique du Congo a cependant confirmé que les leaders de la coalition politique LAMUKA sont tous unis.

"Nous sommes tous unis, que personne ne vous trompe. Personne au sein de LAMUKA n'est contre le changement au pays, ou contre l'instauration de la vraie démocratie. Qu'ils s'agissent de ceux qui sont ici et de ceux qui sont absents, je peux vous rassurer que nous sommes déterminés par des voies démocratiques, à poursuivre la défense des intérêts de notre peuple", a martelé Bemba.

Dans la foulée, le président du MLC a martelé sur le fait que LAMUKA n'appartient à aucun leader mais plutôt au peuple congolais. 

"LAMUKA n'est pas une propriété de Martin Fayulu, Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi ou Freddy Matungulu, mais c'est une propriété de la population. C'est pour vous, vous avez entendu?", a signifié Jean-Pierre Bemba. 

Pour beaucoup d'observateurs, Jean-Pierre Bemba s'éloigne de plus en plus de la vérité des urnes. Ils appuient leurs arguments du fait que lors de son meeting, Bemba n'a cessé de parler de "la défense des intérêts du peuple congolais".

Pour d'autres analystes politiques, le président du Mouvement de Libération du Congo se rapproche de Moïse Katumbi du point de vue idéologique. 

Lors de ses différentes interventions médiatiques, l'ancien gouverneur de l'ex province du Katanga ne cesse de mettre la population au centre de son action.

Moïse Katumbi Chapwe a annoncé qu'il fera une opposition républicaine, ce qui sous-entend qu'il félicitera ce qui sera bien fait pour l'intérêt du peuple et qu'il condamnera les mauvaises pratiques. 

Pour Moïse Katumbi Chapwe, le plus important demeure le développement de la République Démocratique du Congo, ce qui conduira au bien-être de la population.

Un discours, qui avait coûté à Moïse Katumbi Chapwe, la foudre de certains leaders et cadres de LAMUKA, qui représentent la frange radicale de cette coalition politique. 

Jephté Kitsita