RDC : "C'est Félix Tshisekedi Tshilombo qui est le président de la République, il n'y en a pas deux", (Abbé Nshole)

Publié mar 25/06/2019 - 10:25
Shole

Le secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, "CENCO", répondant à une question sur la contestation des résultats de la présidentielle, a signifié qu'aujourd'hui, le pays a un président de la République. 

Pour l'abbé Donatien Nshole, peu importe ce qui s'est passé, sur le plan pratique la République Démocratique du Congo n'a qu'un seul chef de l'État et pas deux.

Déclaration faite lundi 24 juin dernier au cours d'un point de presse au Centre Interdiocésain  dans la commune de Gombe à Kinshasa. 

"Cette question était liée à trois niveaux. Il y avait le niveau éthique, les évêques avaient dénoncé, ils ont parlé de dénis de vérité. Sur le plan juridique, il y a le respect des institutions et ici il y a la Cour Constitutionnelle qui avait sorti arrêt quand bien même que les évêques déplorent et demandent au président de la République de redorer le blason de la magistrature, mais comme institution, la CENCO ne peut pas aller à son encontre. Le troisième niveau c'est là où nous sommes, c'est le niveau pratique. Aujourd'hui, l'institution président de la République c'est son Excellence monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo. C'est lui qui est président aujourd'hui, il n'y en a pas deux", a-t-il dit. 

En outre, l'abbé Donatien Nshole a rappelé que le souci des évêques catholiques est de collaborer avec les institutions pour faire avancer le pays.

"C'est tout à fait normal que les évêques composent avec lui dans la mesure où c'est pour aider le pays à aller de l'avant, et au finish, d'améliorer les conditions de vie. C'est dans cette perspective que les évêques ont promis de l'accompagner", conclut le secrétaire général de la CENCO. 

Pour rappel, les évêques catholiques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo ont remis au chef de l'État vendredi dernier, un document contenant des solutions à certains problèmes qui sévissent en République Démocratique du Congo. 

Jephté Kitsita