Coalition FCC-CACH, Kyungu met en garde les partenaires de Tshisekedi : "Ils doivent le laisser travailler tranquillement, car la patience a toujours ses limites"

Publié dim 25/08/2019 - 12:34
7SUR7.CD

Le président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, "UNAFEC", a bel et bien tenu son meeting populaire samedi 24 août dernier à Lubumbashi devant le directoire de son parti.

Dans son intervention, Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza a évoqué la mise en application du programme d'action du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Kyungu a accusé le Front Commun pour le Congo, "FCC", d'être à la base du retard pris dans la mise en application dudit programme.

"Nous voulons que le président Tshisekedi mette en application son programme d'action. Ceux qui le bloquent, doivent le laisser travailler tranquillement, car la patience a toujours ses limites. Ces gens sont en train de le faire passer du temps. Ils ont un programme dangereux qui vise à saboter ses actions", a dit d'un ton ferme Gabriel Kyungu. 

Dans la foulée, le coordonnateur régional de l'Ensemble pour le Changement/Grand Katanga prévient qu'ils n'accepteront pas que le combat de la liberté soit bafoué.

"Ce qui me révolte, c'est qu'après 18 ans de dictature, le pouvoir de Tshisekedi vient d'un bain de sang des congolais morts pour cette alternance, et nous n'allons pas accepter que le combat de la liberté du pays soit saboté", conclut Kyungu Wa-Ku-Mwanza.

Rappelons par ailleurs que ce meeting populaire était une opportunité pour Gabriel Kyungu et son parti l'UNAFEC, de sensibiliser la population sur la maladie à virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo depuis un peu plus d'une année déjà.

Jephté Kitsita