RDC-Remise et reprise à l'EPST : Okundji demande à Bakonga d'identifier les enseignants non payés pour assurer leur mécanisation

Publié mar 10/09/2019 - 09:38
7sur7

Emery Okundji, ministre sortant de l'Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, (EPSP), devenu Enseignement Primaire Secondaire et Technique, (EPST), a cédé son fauteuil à Willy Bakonga. 

La cérémonie de remise et reprise s'est déroulée lundi 9 septembre dernier au siège dudit ministère situé dans la commune de la Gombe à Kinshasa. 

Le ministre sortant a encouragé son successeur à se battre pour que tout le monde soit impliquer et comprenne la vision du chef de l’Etat en ce qui concerne la gratuité de l’Enseignement de base en vue de la matérialisation de cette "idée salvatrice qui va de l’intérêt du peuple congolaise".

Emery Okundji a, en outre, demandé à Willy Bakonga de procéder à l’identification des enseignants non payés pour assurer leur mécanisation. 

Emery

Pour sa part, le ministre d’Etat en charge de l'EPST, Willy Bakonga, s'est dit déterminé à travailler pour l’intérêt de la République et de sa population dans le sens de la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

"Nous sommes conscients de l’ampleur de la tâche qui nous attend mais nous avons la détermination d’y parvenir avec le concours de tous les partenaires du secteur de l’éducation", a dit le nouveau patron de l'EPST. 

La cérémonie de remise et reprise s’est déroulée en présence du vice-ministre de l’Enseignement primaire, Secondaire et Technique, Didier Budimbu Ntubuanga.

Ont également pris part à cette cérémonie, le secrétaire général Jean Marie Mangobe et l’Inspecteur général, Michel Djamba Kaombe, tous deux de l'EPST. 

Emery

Il sied de rappeler que c'est sous la gestion d'Emery Okundji que le ministère de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique a permis aux finalsites de l'Examen d'Etat édition 2018-2019 d'obtenir leurs diplômes quelques semaines seulement après avoir passé les épreuves.  

Une réalisation qui avait notamment permis à Emery Okundji d'obtenir le diplôme d'excellence et de mérite lui décerné par l'Union des Éditeurs du Grand Kasaï, "UP5", le 14 août dernier.

Jephté Kitsita