RDC : les sénateurs Muyumba, Kapopo, Kanyimbu et Ngoya dans le Haut-Katanga pour s'enquérir des problèmes de leurs bases

Publié dim 15/09/2019 - 06:43
7sur7

Dans le cadre des vacances parlementaires, les sénateurs Francine Muyumba, Pande Kapopo, Michel Kanyimbu et Bijoux Ngoya, séjournent depuis vendredi à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour s'enquérir des problèmes de leurs bases. 

Aussitôt arrivés dans la ville Lushoise, ces élus des élus ont fait le déplacement de l'Assemblée provinciale pour échanger avec les députés provinciaux et la société civile, autour des questions liées à la situation sociale et l'insécurité dans cette partie du pays.

Concernant l'insécurité, dont la cause principale est la spoliation des terrains, ces sénateurs ont promis de faire entendre la voix du Haut-Katanga au niveau national, à travers la chambre haute du Parlement. 

S'agissant de la situation sociale, les élus provinciaux ont recommandé à la délégation d'encourager l'agriculture qui est, selon eux, un secteur prioritaire pour résoudre le problème de la rareté des aliments de base, notamment le maïs.

En particulier, ils ont sollicité un appui du gouvernement central en vue d'une solution permanente sur la question de la farine de maïs, qui demeure un problème sans solution durable. 

L'un des projets proposés est celui des villages agricoles. Pour sa mise en œuvre, il faudra identifier les véritables paysans agriculteurs, les former et les rendre producteurs, insistent les élus du Haut-Katanga, qui préconisent une "agriculture semi mécanisée avant d'arriver à une agriculture totalement mécanisée". 

D'après eux, l'octroi des intrants et le respect des calendriers culturaux ou en faisant une péréquation ou encore une subvention sur les intrants est aussi préférable. 

Par ailleurs, les députés provinciaux du Haut-Katanga ont suggéré l'agro-business, la réhabilitation des routes de desserte agricole, la promulgation d'une loi agricole et la mise en place des greniers agricoles pour y recourrir pendant la période de crise. 

Autres sujets abordés lors de ces échanges, c'est la problématique des marchés pirates et le travail de la police sur terrain.

Sur ces questions, les députés provinciaux s'opposent à la chasse des petits commerçants qui jonchent les rues de la province, et réclament le remplacement des services de police sur terrain "en d'un travail de qualité qui permettra à ce que le population ne se plaigne plus". 

Après ces discussions, F. Muyumba, P. Kapopo, M. Kanyimbu et B. Ngoya ont été reçus par Jacques Kyabula et Jean-Claude Kamfwa, respectivement gouverneur et vice-gouverneur du Haut-Katanga. 

Ensemble, ils ont passé en revue toutes les préoccupations soulevées par les élus provinciaux.

À l'issue de leur entretien, ces sénateurs, élus du Haut-Katanga, ont formulé des recommandations à l'exécutif provincial, pour résoudre les problèmes de la population de cette province.

Il faut noter que le déplacement de ces sénateurs dans le Haut-Katanga intervient avant l'ouverture de la session ordinaire de septembre au Sénat. Il s'inscrit dans le cadre des vacances parlementaires.

Lors de la session de septembre, qui sera essentiellement budgétaire, ces élus devraient évoquer toutes les difficultés auxquelles fait la population du Haut-Katanga, afin d'y trouver des solutions idoines. 

Prince Mayiro