RDC-Affaire 15 millions : Flory Kabange Numbi appelle à "s'abstenir des actes et déclarations inopportunes de nature à porter préjudice" aux enquêtes

Publié mar 17/09/2019 - 20:32
7sur7

Le procureur général près de la Cour de Cassation, Flory Kabange Numbi a annoncé  ce mardi 17 septembre 2019 via un communiqué, qu'il a été saisi par rapport sur une éventuelle disparition d'une somme de 15  millions de USD provenant  de la décote du montant dû par le gouvernement congolais aux sociétés pétrolières en RDC.

A cet effet, Flory Kabange Numbi demande "aux uns et aux autres de s'abstenir d'interférer par des actes, des propos et des déclarations intempestifs et inopportuns de nature à porter gravement préjudice" aux investigations que ses services menent.

Les enquêtes doivent se faire en toute "sérénité", a-t-il conclu. 
 
Depuis plusieurs jours, cette affaire secoue la présidence. L’Inspection générale des finances (IGF), organisme placé sous tutelle directe du chef de l’Etat cite dans son rapport "le directeur de cabinet" parmi les responsables de la disparation de 15 millions de dollars.

Après un silence inquiétant, le porte-parole du président de la République, Kasongo Mwema a affirmé dans un de ses tweets que le président de la République avait reçu l'inspecteur général des Finances Victor Batubenga pour lui a encouragé.

"Soucieux de la sécurité d'un haut fonctionnaire de l'État, le chef de l’Etat l'a entendu, rassuré, encouragé. L'IGF ayant transmis le dossier à la Justice, le président ne peut plus s'exprimer là-dessus. Silence "gêné" ? Non, plutôt respect d'un principe démocratique. Néanmoins, Vital Kamerhe garde la confiance du président », a-t-il indiqué 

Ange Makadi Ngoy