Nord-Kivu/Goma : Les enseignants des écoles publiques maintiennent leur grève après une réunion non concluante avec le gouvernement provincial

Publié ven 18/10/2019 - 19:05
7sur7

Plusieurs enseignants des écoles publiques de la ville de Goma (Nord-Kivu), ont décidé de maintenir leur mouvement de grève malgré les échanges qui ont eu lieu ce vendredi 18 octobre 2019 avec le gouvernement provincial.

La ministre provinciale de l'éducation et son collègue de l'intérieur qui représentaient le gouverneur de province à cette réunion, ont échangé avec les enseignants grévistes pour tenter de trouver un consensus en vue de la reprise des activités scolaires qui sont paralysées depuis plus de deux semaines maintenant.

"Cette réunion était un non événement. Vous avez un jour vu une réunion qui commence, on chante l'hymne, on récolte les recommandations et après on vous dit, reprenez les cours, fin de citation levez-vous on chante l'hymne national et la réunion est levée?", a critiqué Innocent Shamavu, enseignant à l'institut Majengo, une école protestante.

À l'issue de la réunion, la ministre provinciale de l'éducation Prisca Luanda, a expliqué que les Nouvelles Unités et les Non Payés (NU et NP) seront recensés dans les jours qui viennent en vue de faciliter leur budgétisation et leur paie.

"Nous allons enregistrer tous les NP et les NU et nous allons faire le plaidoyer car on ne peut pas les prendre en compte pour le moment, il y a un moratoire qui doit être levé par le ministre de l'EPST pour permettre à ce que les NP et les NU puissent être budgétisés", a déclaré la ministre Prisca Luanda.

Suivant l'appel de la coordination des écoles catholiques, certaines écoles publiques ont déjà repris le chemin de l'école depuis le jeudi 18 octobre comme l'Institut Mwanga ou encore l'école du cinquantaine.

D'autres enseignants campent sur leur position et continuent de réclamer auprès du gouvernement congolais l'amélioration de leurs conditions salariales et la prise en compte des NU et NP dans la paie.

Glody Murhabazi, à Goma