C.Nsengi au sujet du groupe J de la RDC pour le mondial : " Il faut prendre tous les adversaires au sérieux, mais cette équipe de la RDC n'est plus la même, le contexte est différent " (Interview complète)

Publié ven 24/01/2020 - 14:32
7sur7

Les léopards de la RDC qui ont hérité le groupe J des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 après tirage au sort zone Afrique du mardi 21 janvier dernier, se retrouvent accompagner de Madagascar, de la Tanzanie et du Bénin.

Contacté exclusivement par notre rédaction pour faire le point sur les adversaires de la RDC dans ce groupe, Christian Nsengi Biembe sélectionneur national s'est livré ouvertement à nous et a répondu à toutes nos questions, jeudi 23 janvier dernier.

7SUR7.CD : Bonjour Coach, vous avez certainement vu la poule où se loge la RDC pour les prochaines éliminatoires du mondial, que pensez-vous de ce groupe ?

C.Nsengi (C.N): Bonjour monsieur le journaliste, effectivement qu'on a connaissance des adversaires avec lesquels nous allons nous engager. Et oui, il faut l'admettre qu'on est dans un groupe où il faudra prendre tous les adversaire au sérieux, Puisqu'on sera face à des équipes qui n'ont rien à perdre mais qui ont l'envie de bousculer la hiérarchie. 

Ces équipes ont fait forte impression lors de la dernière CAN et tout le monde l'a vu. 
Madagascar nous a sorti aux tirs au but, c'est-à-dire qu'ils vont nous aborder avec beaucoup de confiance.

7SUR7.CD : Donc Coach, on peut dire que l'équipe de la RDC a un morceau dur quand on voit la composition de cette poule?

C.N: Morceau dur? Je dirai... pas forcément, puisque nous sommes conscients de ce qu'on doit faire, et on sait voir que cette équipe de la RDC n'est plus la même. En ce qui concerne Madagascar par exemple, il nous a sorti dans un match à élimination directe. Maintenant il va falloir gérer le match aller et retour. Donc le contexte est totalement différent cette fois.

7SUR7.CD : Qu'est-ce qui a changé dans votre équipe par rapport à celle d'avant ?

C.N: Aujourd'hui, nous avons une équipe on peut dire "remaniée" et un groupe un peu rajeuni, avec notamment la venue de Moutousamy, Edo Kayembe, Jackson Muleka etc, de très bons jeunes en pleine progression.

Voilà, au début on avait un problème à quelques postes, on a réussi à trouver notre gardien, le petit Joël Kiassumbua qui satisfait et donc on continue à bonifier notre groupe pour avoir un très bon "onze"

7SUR7.CD : Est-ce que vous êtes d'avis avec ceux qui pensent que la RDC est favorite de ce groupe?

C.N: Ce n'est pas pour rien qu'on était tête de série, oui favori du groupe on l'est et il va falloir assumer ce statut. On est plus expérimenté que tous les autres, on est également le plus titré.
Maintenant la différence se fera dans l'État d'esprit, car les adversaires en face de nous ne sont pas à négliger non plus. On doit rester concentrés et vigilants pendant les 6 matchs pour sortir en tête du groupe

7SUR7.CD : Coach, quelle analyse faites-vous personnellement  sur chaque équipe dans cette poule ?

C.N: Nous serons face à une équipe malgache qui garde la même dynamique de depuis la CAN, car elle n'a pas changé d'entraîneur et a un collectif qui fonctionne plus tôt bien, à nous de trouver les stratégies pour la battre.

Quant à la Tanzanie c'est plutôt très physique et rapide. Le style du football anglais que jouent les pays anglophones d'Afrique; pas facile à manœuvrer bien que ça reste une équipe qui se cherche encore.

Enfin Le bénin, a un groupe qui joue un football technique et plaisant. Ils sont très audacieux et expriment ce qu'ils veulent sur le terrain. On a vu, ils ont sorti le Maroc à la CAN, même si ce dernier avait de problèmes en interne.

7SUR7.CD : Ne pensez-vous pas que le début un peu hésitant de l'équipe nationale aux éliminatoires CAN 2021, avec notamment deux matchs nuls sur 2 , ne puisse influencer également les prochaines éliminatoires du mondial ?

C.N : Non non, pas du tout. C'est vrai qu'on a débuté un peu très réservé, en concédant deux matchs nuls face au Gabon chez nous et à la Gambie à l'extérieur. Mais ce qui est important est qu'on a pas non plus perdu, on reste sur un rythme correcte, Voilà maintenant il faut travailler les secteurs qui n'avaient bien répondu, notamment le secteur offensif. 

Je ne pense pas que ça puisse influencer quelque chose, le contexte est différent comme je le disais, les adversaires sont autres, l'ambition est aussi grande. Donc on va jouer nos matchs tranquillement et donner le meilleur de nous même pour passer le prochain tour, c'est ça l'objectif.

Gede Luiz Kupa