RDC - Économie : La ministre Acacia Bandubola lance le contrôle des prix des biens de 1ère nécessité sur les marchés 

Publié jeu 20/02/2020 - 18:17
7sur7

La ministre nationale de l'économie a lancé, mercredi 19 février dernier, à Kinshasa, le contrôle des prix des produits de première nécessité sur les marchés. 

Selon Acacia Bandubola, l'objectif de ce contrôle qui bénéfice de l'accord du gouvernement, est de découvrir la vérité des prix sur les marchés. À l'issue de cette mission, a-t-elle promis, les opérateurs économiques hors de la loi seront sanctionnés. 

"Nous avons l'objectif de faire ce contrôle parce que nous sommes en train de chercher la vérité des prix. Nous voulons concilier les prix sur les marchés et les prix qui devaient être appliqués en tenant compte de la marge bénéficiaire. Voilà pourquoi, ce contrôle est très important. Nous avons eu l'aval du gouvernement pour pouvoir réaliser ce contrôle et c'est un contrôle qui peut aboutir à des sanctions lorsque nous trouverons les opérateurs économiques en dehors de la marge bénéficiaire ou en dehors de la loi", a indiqué le numéro un de l'économie nationale. 

La ministre Bandubola a tenu par ailleurs, à souligner qu'il s'agit d'un contrôle de routine. Il est, d'après elle, différent du contrôle économique ponctuel qui intervient une fois l'an. 

"C'est que nous sommes en train de faire s'appelle un contrôle de routine. Un contrôle de routine se fait chaque fois que l'occasion se présente. C'est un contrôle, bien que ça soit de routine, c'est un contrôle ciblé ou ponctuel parce que ça cible une certaine catégorie des entreprises qui vendent une certaine catégorie des denrées alimentaires", a précisé la ministre de l'économie. 

Elle a fait savoir aussi que les résultats de ce contrôle seront soumis à l'ensemble du gouvernement de la République. 

Le contrôle des prix des biens de première nécessité va s'étendre sur 10 jours et concerne toute la République. Elle va s'intéresser à la période comprise entre le 30 novembre 2019 et le 10 février 2020, pendant laquelle une hausse des prix de certains biens a été remarquée. 

Prince Mayiro