Covid-19 : La RDC et le Rwanda définissent des mesures communes de riposte

Publié ven 29/05/2020 - 09:44
7sur7

La République Démocratique du Congo et son voisin la République du Rwanda se sont décidées à partir du jeudi 28 mai 2020, de mettre en place des mesures communes de surveillance aux frontières et d'échange d'informations dans le but de lutter contre la propagation de la pandémie de la Covid-19 qui sévit dans les deux États.

C'était au cours d'une réunion bilatérale tenue dans la zone neutre qui se trouve entre la ville de Goma, province du Nord-Kivu en RDC et celle de Gisenyi dans la province de l'ouest du Rwanda.

« Les deux délégations se sont convenues de définir les mécanismes d'échange d'expertises médicales pour la prise en charge des malades ayant des pathologies chroniques et qui ont leurs soins dans les deux pays respectifs. En outre, les deux délégations se sont convenues de définir les facilités d'accès aux plateformes de diagnostic de laboratoire pour la Covid-19 », stipule le communiqué final parvenu à 7SUR7.CD.

D'après la même source, la RDC et son voisin le Rwanda sont également tombés d'accord sur la désignation des points focaux qui vont faciliter le partage d'information et d'expériences dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Parmi ces mesures drastiques, on note notamment l'assurance de la continuité des activités commerciales et la circulation transfrontalière des marchandises ainsi que des équipements médicaux et autres produits de première nécessité.

Dans la foulée, les deux délégations ont également convenu de faciliter l'accès aux services financiers pour le commerce transfrontalier dont les modalités de mise en œuvre seront définies par une commission technique ad-hoc.

Il a été également convenu de consolider le trafic des marchandises des petits commerçants en coopérative, en vue de diminuer le nombre de personnes qui traversent quotidiennement la frontière pour exercer des activités commerciales.

La République Démocratique du Congo et le Rwanda ont également pris la décision de renforcer la coopération entre les autorités locales, les organes de sécurité et les services administratifs en place en vue de faciliter la mise en œuvre des mesures qui ont été conjointement prises et de consolider la coopération transfrontalière.

Cependant, avant la mise en œuvre de ces mesures, les deux parties vont soumettre le rapport à leurs gouvernements respectifs pour leur approbation définitive.

La RDC était représentée par le vice-ministre de l'intérieur Innocent Bokele Walaka et celui de la santé Albert Mpeti Biyombo, le gouverneur du Nord-Kivu Carly Kasivita et celui du Sud-Kivu Théo Kasi Ngwabidje, tandis que le Rwanda était représenté notamment par son ministre national de la santé, le docteur Daniel Ngamije.

Glody Murhabazi, à Goma