RDC: AFDC-A dénonce une campagne médiatique "tapageuse" des "dissidents" afin de détourner  l'opinion de la légalité de Bahati 

Publié ven 29/05/2020 - 20:27
7sur7

Dans une déclaration faite ce vendredi 29 mai 2020 après la réunion de la Conférence des présidents des partis et personnalités politiques, l'AFDC-A fidèle à Bahati Lukwebo, dénonce une campagne médiatique "tapageuse" entretenue par ses "anciens" membres Néné Nkulu et Patrick  Djanga, depuis le début de l'examen de différents dossiers judiciaires à charge des "faussaires et personnes qui ont quitté délibérément le regroupement". 

Selon cette plateforme politique, l'objectif de cette campagne médiatique orchestrée par les dissidents est de détourner l'attention de l'opinion de la légalité et la légitimité de son autorité morale.    

"La plus haute instance de l'AFDC-A a constaté que cette campagne médiatique tapageuse a pour but de détourner l'attention de l'opinion publique et d'occulter la vérité indéniable quant à la légalité ainsi qu'à la légitimité de son leader, le sénateur professeur Modeste Bahati Lukwebo, auprès des autorités civiles, militaires, politiques et judiciaires du pays", lit-on dans cette déclaration signée par Princesse Adèle Kayinda, membre de la conférence des présidents des partis de l'AFDC-A.

Ce regroupement politique affirme, par ailleurs, que ces deux cadres de l'AFDC-A/FCC sollicitent "abusivement" l'implication de l'ancien président de la République Joseph Kabila, dans ces dossiers judiciaires. D'où, elle leur rappelle que l'autorité morale du FCC est "devenue un patrimoine commun et mérite respect et considération". 

"À ce titre, il ne peut être impliqué avec légèreté dans une affaire judiciaire pour des raisons de positionnement politique", souligne l'AFDC-A/Bahati. J

Elle signale aussi que toute la documentation du ministère de l'intérieur et sécurité et du Journal Officiel de la RDC démontre "implacablement" que le président et autorité morale de l'AFDC-A est le sénateur Bahati Lukwebo. "Le protocole d'accord portant création de l'AFDC-A et son Règlement intérieur étant volonté des parties signataires, ils ont dès lors valeur de loi", indique-t-elle.  

L'AFDC-A qui se reconnaît en Bahati, invite également la population à soutenir l'instauration de l'État de droit en RDC et les efforts de paix et de lutte contre la pandémie de Covid-19 déployés par le chef de l'État Félix Tshisekedi.

Entre-temps, l'affaire est au niveau de la justice saisie par le sénateur Bahati au mois de juillet 2019.  Récemment, la Cour de cassation avait signifié à Néné Nkulu et à Patrick Djanga les requêtes visant leur déchéance du mandat de député national. 

Prince Mayiro