Nord-Kivu : L'armée est à pied d'œuvre pour arrêter deux seigneurs de guerre qui terrorisent la population à Masisi (Cons. Prov. Sécurité)

Publié sam 11/07/2020 - 22:57
7sur7

Le territoire de Masisi, comme d'autres régions de la province du Nord-Kivu, est également sous le feu ces dernières semaines. Des affrontements entre différentes factions des groupes armés sont signalés ainsi que des exactions contre la population civile.

Le conseil provincial de sécurité réuni vendredi 10 juillet 2020, autour du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita, a déploré cette situation et pointé de doigt deux seigneurs de guerres connus sous les noms de Kapasi et Biufu qui terrorisent la population dans plusieurs agglomérations de Masisi.

« À titre illustratif, en secteur Katoyi, groupement Ufamando 2, les seigneurs de guerres autoproclamés Kapasi et Biufu, ont attaqué l'agglomération de Bitoyi où plusieurs compatriotes ont passé la nuit à la belle étoile », a fait savoir Jean-Bosco Sebishimbo, ministre provincial de l'intérieur.

Joint par 7SUR7.CD, ce dernier a fait savoir que la présence des éléments des Forces Armées de la RDC, a été renforcée dans la région et ces deux chefs rebelles sont « vivement » recherchés pour être mis hors d'état de nuire.

Plusieurs groupes armés sont actuellement actifs dans le Masisi dont les Nyatura et APCLS. À leur actif, des tueries, pillages, kidnappings et violences sexuelles. La plupart s'étaient rendus aux FARDC mais sont encore retournés en brousse suite au manque de prise en charge dans les sites de cantonnement.

Glody Murhabazi, à Goma