Sud-Kivu : Le militaire meurtrier de 14 civils à Sange écope la peine de mort

Publié ven 25/09/2020 - 20:27
Photo 7SUR7.CD

Le militaire Logo Dedonga Claude, auteur du meurtre de 14 civils à Sange le 30 juillet dernier, a été condamné ce vendredi 25 septembre à la peine de mort.

Le tribunal militaire de garnison de Bukavu a prononcé ce jugement ce vendredi après 3 journées d'audiences foraines tenues à la tribune de la place de l'indépendance dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Selon ce jugement, ce militaire est également radié de l'armée régulière. Le tribunal militaire de garnison de Bukavu condamne aussi l'État congolais à payer une somme de 50.000 dollars américains à chaque familles de 14 civils tués.

« Ayant jetté l'opprobre et le discrédit sur les Forces Armés de la République Démocratique du Congo, le tribunal ordonne la dégradation du prévenu. Le tribunal condamne le prévenu conjointement avec l'État congolais pour payer 50.000 dollars à chaque famille des victimes soit 700.000 $ pour toutes les familles victimes. Également 250.000 $ pour les victimes blessées et ayant échappé à la mort », a déclaré le président du tribunal militaire de garnison de Bukavu.

Les familles des victimes soulignent que la somme des dommages et intérêts ainsi que les indemnisations, sont un ouf de soulagement.

Il sied de rappeler que le jeudi 30 juillet dernier, cet élément FARDC en état d'ivresse, a tiré sur plusieurs personnes à Sange dans le territoire d'Uvira dont 14 sont décedées et 10 autres blessées.

Déogratias Cubaka à Bukavu