Bukavu : Des sinistrés des incendies accusent le gouverneur Ngwabidje d'avoir détourné le fonds destiné à leur assistance

Photo : Glody Murhabazi

Les sinistrés de l'incendie qui a consumé plus de 300 maisons au quartier Nyamugo en 2019 ont manifesté ce jeudi 14 janvier 2021 à Bukavu (Sud-Kivu). Ils exigent la restitution du fonds destiné à leur assistance décaissé par le gouvernement central, qui seraient détourné par le gouverneur Théo Ngwabidje.

Pour exprimer leur ras-le-bol, ils ont érigé des barricades sur le tronçon routier Industriel-Ancienne coopérative.

Les manifestants renseignent qu'ils n'ont jamais reçu un seul centime alors que le gouvernement central a déjà libéré le fonds destiné à leur assistance.

« Le gouverneur avait reçu notre assistance de la part du gouvernement national. Il y a maintenant plusieurs mois, cette somme ne nous est jamais parvenue. Nous exigeons que le gourverneur nous restitue notre don, c'est un détournement. Nous voulons notre assistance, rien que ça », a déclaré à 7SUR7.CD un manifestant.

En réaction, le gouverneur Théo Ngwabidje, à travers sa cellule de communication, précise que les vraies victimes de l'incendie de Nyamugo ont déjà reçu l'assistance du gouvernement provincial. Il regrette de constater qu'un faux comité instrumalisé par des politiciens tente de manipuler les sinistrés pour saper son honneur.

Il sied de rappeler que dans la récente motion de défiance contre le gouverneur Théo Ngwabidje, les motionnaires ont révélé que le gouverneur a détourné le fonds que le gouvernement central avait décaissé en procédure d'une urgence pour l'assistance des sinistrés de Nyamugo, Kamituga et Kasika. Ces députés signataires de la motion ont démontré qu'une somme de plus d'un milliard de francs congolais était destinée aux sinistrés de Nyamugo.

Rappelons par ailleurs que dans la nuit du 9 au 10 septembre 2019, plus de 300 maisons sont parties en fumée au quartier Nyamugo, en commune de Kadutu, dans la ville de Bukavu.

Déogratias Cubaka, à Bukavu