RDC: le mouvement citoyen ECCHA demande au gouvernement de garantir un environnement "propice" au fonctionnement du projet "Ya Biso", de Dan Gertler 

rdc

Le mouvement citoyen ECCHA-RDC a, dans un communiqué publié ce jeudi 14 janvier 2021, invité les congolais à souscrire au projet "YaBiso" de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler. 

D’après ECCHA, le projet "YaBiso",  est "ambitieux" et "innovant"en favorisant la participation effective des congolais à l’exploitation des richesses minières du pays. 

"Appelé à la mise en oeuvre effective de la norme ITIE et convaincu de la clarté que présage le lancement du projet Yabiso SA, ECCHA-RDC trouve en cette opportunité l’élan d’une meilleure exploitation des richesses minières qui contribue significativement à la croissance économique, à la réduction de la pauvreté et au développement durable. Par ailleurs, le projet YaBiso SA permet au gouvernement congolais et ladite entité sus évoquée de concourir au progrès vers la transparence avec la participation citoyenne des congolais", ont écrit les responsables de ce mouvement d'éveil civique. 

Ainsi, ils ont invité Dan Gertler à organiser notamment un débat public avec les citoyens sur la gestion et les diverses activités de "YaBiso SA",  à divulguer et rendre accessible les informations relatives à la légalisation, à l’exploitation minière, à la gestion, aux taxes et redevances ainsi qu’à mettre en place le mécanisme de contrôle citoyen par la société civile pour favoriser la transparence et la crédibilité de YaBiso SA.

Au gouvernement congolais, l’ECCHA recommande qu’il garantisse un environnement propice au fonctionnement de "YaBiso" et au strict respect de la norme ITIE 2019 aux fins de concourir au progrès et à la transparence avec YaBiso.

La position d'ECCHA est en phase avec les ONGs ACAJ et Touche pas à mon cobalt, qui soutiennent l'initiative de Dan Gertler.
Comme ECCHA, 7 autres mouvements citoyens sont aussi favorables à l'initiative de Gertler.

Mais d'autres mouvements citoyens, 5,  y sont opposés, à cause des sanctions US contre l'homme d'affaires israélien.

Ange Makadi Ngoy