RDC - Foot scolaire : Bestine Kazadi salue la signature d’une convention de coopération entre le gouvernement et la FIFA  

7SUR7

Une délégation de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est arrivée à Kinshasa ce mercredi 07 avril 2021 par l’aéroport de N’djili. L’objectif de cette visite de travail consiste en la signature d’une « Convention d'application du MOU de coopération sur la mise en œuvre du partenariat pour le soutien au projet du championnat de football scolaire ». À en croire la conseillère spéciale du chef de l’Etat en charge de la coopération et de l’intégration, ce partenariat entre la RDC et la FIFA vise à favoriser le développement de la jeunesse par le sport. 

 https://twitter.com/BestineKazadi/status/1379800175460413440?s=19

Le samedi 20 février 2021, le président de la FIFA, Giovanni Vincenzo Infantino dit Gianni Infantino, avait séjourné à Kinshasa. Ce, après avoir visité quelques pays africains notamment le Sénégal, la RCA, le Rwanda, le Congo. Il était accueilli par la conseillère spéciale du Chef de l'État en matière de la coopération et intégration régionale Bestine Kazadi et quelques membres de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) qui l'ont ramené à Kinshasa via le beach Sicotra en provenance de Brazzaville.

D'après la presse Présidentielle, le patron de la FIFA avait échangé avec le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi sur son projet relatif à la création d’un tournoi interscolaire en Afrique comme convenu lors de leur dernier échange par visioconférence. L'objectif poursuivi à  travers ce projet est d'utiliser le football pour l'éducation  et inculquer aux écoliers les vertus du sport comme le fair-play. Plusieurs perspectives seront également  évoquées en matière  d'infrastructures et la collaboration institutionnelle entre la FIFA et l'Afrique.

Dans son discours d’acceptation comme Président en exercice de l’Union africaine, prononcé le 06 février 2020, à l’ouverture de la 34ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement, le Président Félix Tshisekedi avait déclaré : « Fort de ma vision d’une Union africaine au service des peuples africains, je me propose précisément de faire sortir notre organisation, avec votre concours à tous, de salles de conférences, des disques durs de nos ordinateurs et des dossiers bien ficelés de nos secrétariats. J’entends l’amener dans les cours d’écoles, au milieu de camps de réfugiés, au cœurs marchés de nos villes et de champs de nos villages. »