RDC-Tueries dans l'Est : La CENCO suggère la mise en place d'une opération militaire du genre "ARTEMIS"

Photo droits tiers

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) a, par le canal de son secrétaire général l'abbé Donatien Nshole, indiqué qu'il est aujourd'hui urgent et nécessaire de déplacer tous les officiers militaires ayant évolué dans les différentes rébellions ou groupes armés à l'Est de la République démocratique du Congo.

Au cours d'une conférence de presse tenue ce jeudi 8 avril 2021, l'abbé Donatien Nshole qui rendait public le message du comité permanent de la CENCO sur la situation d'insécurité et des massacres dans l'Est, a précisé qu'il faut mettre à l'écart de la chaîne du commandement et de la logistique ceux qui seraient (officiers militaires ndlr) réputés agents-relais des groupes armés étrangers.

En outre, les évêques membres de la CENCO ont plaidé pour le renforcement des effectifs et des supports logistiques.

"Nous demandons de renforcer les effectifs des régiments et les doter des moyens logistiques adéquats dont les drones de reconnaissance et d'attaques en vue de réduire les pertes en vies humaines et en matériels", a indiqué l'abbé Donatien Nshole.

Dans la foulée, la CENCO a suggéré à la présidence, au gouvernement et au Parlement, la mise en place d'une opération militaire du genre ARTEMIS.

"Que plaidoyer soit fait pour une opération militaire de grande envergure à l'instar de la mission ARTEMIS qui fût menée du 6 juin au 6 septembre 2003 en Ituri, par l'Union Européenne au titre de la politique européenne de sécurité et de défense, sous l'autorité du conseil de sécurité de l'ONU, selon la résolution 1484 du 30 mai 2003", ont-ils déclaré.

Par ailleurs, cette structure de l'église catholique de la RDC appelle à l'achèvement du processus de désarmement et de démobilisation et à la prise en charge des démobilisés cantonnés depuis 2020.

"Plusieurs d'entre eux sont en train de rejoindre les groupes armés ou grossir les rangs des bandits et des gangsters", ont affirmé les évêques catholiques.

Jephté Kitsita