Sud-Kivu : La nouvelle motion de défiance contre le gouverneur Ngwabidje rejetée

Photo 7SUR7.CD

La deuxième motion de défiance initiée contre le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi, a été rejetée par les députés provinciaux lors du vote qui a eu lieu à l'Assemblée provinciale, ce vendredi 7 mai 2021.

Sur les 44 députés provinciaux présents dans la salle de plénière, 20 ont voté pour la déchéance du gouverneur et 24 ont voté contre.

Lors du débat, les députés motionnaires ont souligné que le gouverneur Théo Ngwabidje gère « très mal la province ».

Ils lui reprochent notamment le détournement des deniers publics et des aides des sinistrés, endettement répétitif et illicite au compte de la province, l'échec de son plan de sécurité et la signature de faux contacts au sujet des infrastructures.

Dans ses éléments de réponse, le gouverneur Théo Ngwabidje a balayé d'un revers de la main la majorité des accusations portées contre lui. Il souligne que toutes les recettes de la province sont bien canalisées et tracées dans la caisse publique.

Le chef de l'exécutif provincial du Sud-Kivu reconnaît que l'aide destinée aux sinistrés des catastrophes est arrivée certes en retard mais aucun franc n'a été détourné.

Sur le plan sécuritaire, il renseigne que depuis plusieurs années, la province fait face à l'activisme des groupes armées et des efforts sont fournis pour résoudre la question des conflits communautés qui sont en grande partie le nœud de la détérioration de la situation sécuritaire.

Il a sollicité pour la nouvelle fois la confiance des députés et ainsi favoriser la stabilité des institutions provinciales pour le développement du Sud-Kivu. C'est ainsi que le bureau a décidé que cette motion soit soumise au vote.

Théo Ngwabidje reste donc gouverneur du Sud-Kivu car la majorité des députés ont voté contre sa déchéance.

Il sied de rappeler que le samedi 26 décembre 2020, le gouverneur Théo Ngwabidje avait échappée à une autre motion de défiance.

Déogratias Cubaka, à Bukavu