Augustin Kibassa : "RAM offre des solutions pour lutter contre le kidnapping par la géolocalisation des appareils mobiles"

7sur7

Augustin Kibassa Maliba, ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (PT-NTIC) a apporté des réponses aux préoccupations des députés nationaux ce mercredi 13 octobre 2021 au sujet du Registre des Appareils Mobiles (RAM).

C'était au cours de la séance plénière tenue à l'assemblée nationale, et présidée par Christophe Mboso N'kodia, président de la Chambre Basse du Parlement. 

Abordant l'aspect sécuritaire, le ministre Kibassa a rassuré que le Registre des Appareils Mobiles offre des solutions pour lutter notamment contre le kidnapping en République démocratique du Congo. 

"Pour le volet sécuritaire, il sied de noter que le RAM offre des solutions qui en collaboration avec les services de sécurité, pourront lutter contre le kidnapping et autres 
méfaits par la Géolocalisation des appareils mobiles",
a dit le ministre de PT-NTIC. 

En ce qui concerne la gestion des revenus du RAM, Augustin Kibassa a, une fois de plus, affirmé que le ministère des PT-NTIC n’est pas gestionnaire de ces revenus. 

Pour rappel, la motion de défiance déposée contre le ministre Kibassa a été rejetée par l'assemblée nationale, suite à une motion incidentielle. Les élus du FCC, qui exigent la suppression du RAM, ont promis de déposer une autre motion contre le gouvernement Sama Lukonde. 

Jephté Kitsita