Beni : L'entrée des militaires Ougandais à Watalinga à la base d'une psychose au sein des habitants (société civile)

7sursept

Une psychose règne au sein des habitants de certaines localités de la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni en province du Nord-Kivu, ce mardi 30 novembre 2021.

A la base de cette situation, les détonations d'armes lourdes et légères entendues aux heures d'avant-midi dans des entités ougandaises se trouvant à la limite avec la RDC, mais aussi suite à la présence de l'armée Ougandaise, signalée sur le sol congolais dans la chefferie précitée. 

Une situation mal interprétée par les habitants de la région dont certains se déplacent, indiquent les forces vives dans un entretien téléphonique avec 7SUR7.CD.

"La situation est restée tendue la journée. Les militaires Ougandais sont déjà à Buisegha à 3 km de Kamango en allant vers Nobili et d'autres sont déjà à Bauma près de Bungando. Le mwami de la chefferie, Pascal Saambili nous a dit d'appeler la population au calme car il y a déjà un accord signé entre le gouvernement Congolais et celui de l'Ouganda. Hélas, la population n'était pas au courant de l'arrivée de ces éléments, voilà ça crée une psychose et déplacement", a fait savoir Mabele Musaidizi Watala, président de la société civile de Watalinga.

Selon la même source, une réunion serait convoquée sur place ce mercredi 01 décembre par les services de sécurité dans la quelle la société civile est invitée.

Dans un message relayé ce même mardi, le ministre de la communication a annoncé que les actions ciblées et concertées avec l'armée Ougandaise ont démarré.

"On a démarré aujourd'hui avec les frappes aériennes et des tirs d'artillerie à partir de l'Ouganda sur les positions des territoires ADF en RDC. Dans la suite du travail de mutualisation des renseignements en cours depuis plusieurs mois, le peuple congolais sera informé sur les actions avec l'armée Ougandaise pour combattre les ADF, notre ennemi commun", a écrit Patrick Muyaya sur son compte tweeter.

Dans l'entre-temps, l'annonce de l'arrivée des militaires Ougandais a été saluée par plusieurs élus du Nord-Kivu dont le député national Kiro Tsongo Grégoire .

Selon eux, la mutualisation des forces permettra la restauration de la paix dans cette partie du pays longtemps secouée par les atrocités commises par les rebelles ADF.

Bantou Kapanza Son depuis Beni