Lualaba : 5 présumés criminels dont une femme aux arrêts à Kolwezi

Photo tiers

5 présumés criminels dont une femme ont été arrêtés par les services de sécurité de la province du Lualaba. 

Il s'agit de présumés bandits spécialisés dans le vol de câbles électriques de la Société nationale d'électricité  (SNEL), qui ont été présentés, le jeudi 20 janvier 2022, au ministre provincial de l'intérieur et sécurité Déodat Kapenda wa Kapenda et à celui de l'énergie Jules Kabwit. 

En effet, ces malfrats ont réussi à sectionner et emporter les câbles électriques à la barrière Kikosa, à Kalule ainsi qu'entre les villages de Luakabinda et Tishilani, situés à plus au moins 56 kilomètres du chef-lieu du territoire de Lubudi. 

« C'est chaque jour qu'on apprend qu'on a vendalisé les lignes à haute tension. Nous avons appris ce qui s'est passé à Lubudi. Donc, on vient de nous emmené les coupables. Nous à notre niveau, en tant qu'autorité, nous n'allons pas nous fatigué. Nous allons continuer à nous battre pour que ce qu'on voit puisse prendre fin », a expliqué Jules Kabwit. 

Aussitôt arrêtée, cette bande d'inciviques a tenté en vein d'offrir un pot-de-vin estimé à 1.000.000.000 FC aux éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo ( 
FARDC) qui étaient sur le coup.  

Les autorités provinciales font face au phénomène « vol des câbles électriques » qui a plongé plusieurs coins de la région dans le noir. Des arrestations liées à ces actes de vandalisme sont aussi récurrentes.  

Marcelo Mfumu, à Kolwezi