Kasaï-Central : L'Assemblée provinciale adopte un édit sur la protection des déplacés internes

Photo tiers

L'Assemblée provinciale du Kasaï-Central a adopté, le mardi 25 janvier 2022, « l'édit portant modalité de protection et d'assistance aux personnes déplacées internes dans la province ».

Le député provincial Mathieu Ntolo, initiateur de ce projet, affirme que les différents conflits auxquels la province fait face sont à la base de déplacement interne enregistré dans cette partie du pays.

« Depuis plusieurs décennies, la province du Kasaï-Central est confrontée à des multiples conflits fonciers et/ou de pouvoirs coutumiers récurrents qui engendrent des atrocités et violations graves du Droit International Humanitaire et du Droit International de droits de l'homme. Cette situation oblige des personnes, des familles, des communautés locales à se déplacer de leurs milieux habituels à la recherche de la sécurité et de la protection contre les violations de leurs droits et libertés fondamentaux. Ces personnes déplacées internes constituent l'une des couches des personnes vulnérables », explique-t-il.

Cet élu provincial ajoute que cet édit vient transporter au Kasaï-Central, les principes directeurs des Nations-Unies relatifs au déplacement des personnes à l'intérieur de leur propre pays.

« Élaboré en vertu des dispositions des articles 203 point 1 de la Constitution et 36 point 1 de la loi nº 08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces, le présent projet d'édit vient transposer au Kasaï Central, les principes directeurs des Nations-Unies relatifs au déplacement des personnes à l'intérieur de leur propre pays », a-t-il renchéri.

Il sied de rappeler que dans son mot d'ouverture de la session extraordinaire à l'Assemblée provinciale, Jérôme Muntu, président de l'organe délibérant, avait précisé que le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) a profité de cette session pour demander à la première institution de la province, d'examiner et adopter deux projets d'édit, dont l'un est relatif aux modalités d'assistance aux déplacés internes.

Alain Saveur Makoba, à Kananga